Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Un meilleur homme dans la vie que Jonathan Roy

Un meilleur homme dans la vie que Jonathan Roy

Ici, au Sportnographe, on est loin de penser que la nouvelle peut nous atteindre partout où l’on passe.

Alors que nous sommes de passage dans la forêt familiale, tranquillement assis sur notre souche à boire du bouillon de poulet, quelle ne fut pas notre surprise de constater que même à la Noël, on ne lâche pas la patience à Da King Joe, l’homme orchestre et fils de.

Fectivement, à la une du Le Quotidien de samedi, un journal de région qui n’a pas grand chose à voir avec le vrai quotidien de la vie comme on dit, on peut y lire une histoire touchante. Celle d’un grand-papa malade qui a invité Bobby Nadeau à venir faire son tour au réveillon afin de faire rêver son petit-fils.

Nadeau, qui joue maintenant pour le Rocket et anciennement pour le Chicoutimi, en a profité pour voler du stock dans le magasin de l’équipe afin de le donner au petit Émile. Jusqu’ici, tout semble normal.

Jusqu’à ce que Bernard, le grand-père en question, s’attaque sans raison à Jonathan “Rap Rap Rap” Roy en disant : “Bobby Nadeau va faire un meilleur homme dans la vie que Jonathan Roy. Il est un bon exemple.”

Personnellement, je ne pense pas que parce qu’un petit gars varge sans raison sur un autre, que son frère crosse chèque un adverse dans les palettes, que son père swinge des télés dans les bureaux de ses boss, que ça veut dire que ça fera un jeune homme violent. Et surtout moins bon que Bobby Nadeau.

En quoi un homme qui n’est même pas “game” de se battre et qui se replie comme une fillette devant le combat est un exemple ?

Je vous le demande.

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • Bobby Nadeau est tellement un homme bon qu’il va finir en exil avec le Dalaï-Lama pendant que Da King Joe va probablement devenir premier ministre comme Jean Chrétien.

  • Hé bien là junior tu dépasses la limite du dépassement de l’acceptable. Tu renies l’éducation que ta vielle mère t’a toujours appris et que Papy Gaston t’a répété toute sa vie. La violence n’a pas sa place dans les salons et encore moins quand y a de la visite. Boby est un bon petit gars et le jeune Patrick jr est un petit violent en devenir. Rappelles-toi que quant que tu reçois un soufflet tu en demandes un autre ou qcque chose comme ça.

    Je pense ben que ta vielle mère va te ramener à la maison. Té vraiment mal parti avec ta gang du Plateau

  • Encourageons les jeunes à faire du rap avec des paroles débiles, avoir une attitude de pimp et à se taper dans la poire pour nous prouver qu’on est des VRRRAA. Voilà le début d’un mouvement de société axé sur le respect et le bien être !

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Anne-France Goldwater, à propos de la Loi 96
    I think that our tax dollars should go more towards education than to creating a new form of — please don’t get mad at me, I’m a Jew and it’s a language that comes to mind right away — we don’t need a new Gestapo where we’re starting to fink on each other.
  • Le bêtisier « une semaine woke and roll » du 18 septembre 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=F-j-qNjy84g?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.