Le Sportnographe

Canadien est plate

Parfois, surtout pendant l’été, il ne se passe rien avec Canadien. Certains analystes qui ne peuvent pas prendre deux mois de vacances – quand même – en profitent pour couvrir les déplacements de Guillaume Latendresse dans les bas fonds d’arénas de banlieue où il montre à des gardiens de douze ans que des slap shots de la LNH, ça peut être douloureux pour le haut du corps. D’autres se rendent plutôt en Israël pour suivre les allées et venues de Jean Perron et de son équipe avec pas de casque sous la coquille.

Ici, au Sportnographe, franchement, on ne sait pas trop quoi faire d’autre que de ressasser les bons moments en invoquant des légendes comme Jan Bulis, Pierre Dagenais ou Michel Ribeiro.

Il nous semble que Kanadien Nouveau est comme… hmmm… plate. L’équipe aurait besoin d’un nouveau souffle, et peut-être que le vidangeur permafrost de Bona Vista, que certains surnomment parfois “Michael Ryder”, serait la solution. Dans le genre : on l’échange contre un pion et les fans se révoltent pendant deux trois jours. Ça nous ferait quelque chose à faire. Quoique considérant sa fiche impressionnante (dans un contexte flanalet), il nous semble qu’il ferait une bonne monnaie d’échange pour une équipe qui ne l’a jamais vu jouer.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.