Le Sportnographe

Yvon Pedneault, en manque, on dirait

Villeneuve : Je veux saluer mon ami Yvon Pedneault en lui disant Yvon, j’ai mal aux yeux un peu. Ben oui parce qu’en plusse des joueurs des Carabins qui arrivent tranquillement, qui se préparent pour le match, mais là les cheerleaders commencent à arriver. Mononcle Yvon : Oh là là. Villeneuve : Oh. Euh.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.