Le Sportnographe

Suivre les séries de Canadien sans Canadien

Qui a dit que Canadien n’était pas du détail ? Comme Jose Vidro avec les Mariners, il est possible de se sentir un peu chez soi avec un frère de sang. Évidemment, ça demande une certaine gymnastique mais si c’est la seule façon de rendre participactif votre printemps, le Sportnographe est votre billet pour les séries.

Amateur d’ailes gratuites, Vancouver deviendra sans doute votre équipe de la fonte des neiges. Non seulement l’entraîneur chef est un ex, trois de ses jouteurs ont jadis porté avec indifférence le bleu-blanc-rouge, soit Rory Fitzpatrick, Trevor Linden et Jan Bulis.

San Jose a le gars du BBQ par excellence pour les tailgate en Craig Rivet, tandis que le Pittsburgh a sous ses chandails les pingouins Jocelyn Thibault et Alain Nasreddine, à qui Canadien a offert son 4% en 2002.

Avec Anaheim, surveiller l’excellent défenseur François Beauchemin, libéré gentiment par Canadien en 2004 .

À Calgary, un petit coup de chapeau au vétéran Craig Conroy qui après avoir joué 13 matchs en 2 saisons à Montréal en a joué 754 pendant 11 ans ailleurs.

Dallas nous offre 2 ex bouleversants Glorieux : Stéphane Robidas, d’abord sauvé de la noyade au repêchage d’expansion par Atlanta en 2002 et surtout Mike Ribeiro, expulsé pour mauvaise conduite contre Janne Niinnniimmaa, expulsé de Montréal pour conduite mauvaise.

À Détroit, Le quadragénaire Chris Chelios, jadis échangé à Chicago pour Denis Savard qui a quitté l’équipe il y a 14 ans. Aussi, Mathieu Schneider, morceau de puzzle d’une transaction canon comme Bob n’en fait pas : Saucisse, Kirk Muller et Craig Darby pour Pierre Turgeon et Vladimir Malakhov.

À Minnesota, nos prières accompagnent d’anciennes flanallettes aujourd’hui en veston-cravates : Jacques « coco » Lemaire, Mario « Gluco » Tremblay et Guy « la passe à la pointe » Lapointe.

Les Rangers comptent sur Marcel Hossa, premier choix de Canadien en 2000. Celui qui ne mérite pas d’être le frère de l’autre n’a compté que 10 buts cette saison mais comme il n’a coûté que Garth Murray, on peu parler d’une autre bouleversante transaction .

Les Prédateurs comptent sur l’excellent Tomas Vokoun, réclamé lors du repêchage d’expansion de 98 parce que Canadien a préféré protéger Jocelyn Thibault et José Théodore.

Finalement, faudra surveiller notre équipe en 5, les Islanders. J’aime bien suivre la carrière d’Aaron Asham, acquis avec un 5e choix contre le meilleur joueur polonais de l’histoire du hockey polonais. Je vous laisse fouiller qui.

La table est mise. Bonne chance ! Ça fait 10 ans que Québec fait de même avec les ex Nordiques et croyez moi, c’est pénible.

5 commentaires

Laisser un commentaire

  • M. Poulin,

    Auriez vous délibérément passer sous silence le passage silencieux de Mark Recchi avec la Flanalanette, évoluant maintenant avec les Pingouins à Lemieux. Dans la négative, cessez de bâcler des articles en toute hâte, tel un Ronald King, pour ainsi empocher votre salaire de recrue.

    Je m’attends à un peu plus de rigueur journalistique, surtout venant de MA source écrite en matière de sport 24/24.

    Merci de me publier !

  • Je comprends votre désarroi, Canadien n’est pas dans le détail, c’est juste pour tester la dureté de notre mental. Pour ceux qui étaient encore debout hier soir pour regarder un match qui c’est fini à 3h30, j’ai même vu Ribeiro en avantage numérique alors que Bulis était au cachot.

  • Comment oublier Dainius Zubrus pour le Buffalo, Jim Dowd au New Jersey, Darcy Tucker + Yanic Perreault et Chad Kilger à Toronto et Zednik à New York (Islanders).

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.