Le Sportnographe
Les éboueurs en deuil
Accueil » Chapeau Richard ! » Les éboueurs en deuil

Les éboueurs en deuil

Vous le savez certainement, nous du Sportnographe avons une relation d’amour haine envers Michael Ryder, que nous appelions affectueusement “le Vidangeur de Bonavista” en raison, d’une part, de sa tendance à privilégier le but rebut, et d’autre part, de sa qualité de Newfie. C’est pourquoi nous accueillons son départ avec une joie débordante et de profonds regrets.

Nous sommes bien sûr soulagés de voir ce petit fumeur de gros pot (bon, les preuves ont été retirées des internets, mais vous avez vu comme nous ses petits yeux) partir, puisqu’il avait cette année perdu cette touche magique qui lui permettait de la mettre dedans lors de causes perdues, quand ça ne servait plus à rien. C’est que Canadien avait au cours de la saison perdu le talent qu’il avait cultivé au cours des ans pour n’être pas bon. Ryder devenait obsolète dans un système de jeu dont l’objectif était de remporter la victoire.

D’un autre côté, nous regrettons que la haute direction de Canadien n’ait pas écouté nos doléances en échangeant le rouquin pendant que d’autres équipes (outre le Boston) le pensaient bon. Nous sommes légèrement amers en constatant que Ryder possède les aptitudes d’un joueur gagnant 4 millions par années. Robert Gainey aurait facilement pu obtenir un Jeff Finger. Non mais hein.

Notons toutefois que ça laissera beaucoup plus de place dans les gradins pour qu’un jeune espoir plein de potentiel mange des roteux en lançant des avions en papier.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, littéralement
    Avec les confinements, ordres de rester à la maison, couvre-feu et autres mesures autoritaires, nous vivons maintenant littéralement dans un État policier. L’article Maxime Bernier, littéralement est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • André Arthur, qui joue aux devinettes
    Comment appelle-t-on un régime dont tous les partis sont d’accord avec le pouvoir, dans un consensus continuel? Une dictature. L’article André Arthur, qui joue aux devinettes est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Maxime Bernier, contre la haine
    L’extrême-gauche prétend lutter contre la ‘haine’. Ils sont pourtant le groupe le plus haineux dans notre société et leur principale stratégie pour atteindre leurs buts totalitaires est de salir, intimider, censurer et faire taire quiconque n’est pas d’accord avec eux. L’article Maxime Bernier, contre la haine est apparu en premier sur Le club des mal […]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, propre
    Nous ne sommes plus au Québec mais en Hygiénistan. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, propre est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, qui ne se prend pas pour Dieu
    L’erreur de l’Homme occidental est de croire qu’il peut aplanir toutes les courbes devant lui comme s’il avait remplacé Dieu. Il pense qu’il peut confiner sinon vacciner son malheur et vivre dans la propreté immaculée. Cette illusion le rend encore plus malade que le #COVID19. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, qui ne se prend pas pour Dieu […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.