Le Sportnographe

Coupe Stanley, chars brûlés et bière de serge

Vous ne le réalisez peut-être pas chers cybersportifs de salon, mais le Sportnographe fait aujourd’hui partie des grandes lignes de l’information.

Non pas parce qu’il est invité puis flushé de l’émission la plus « dimanche soir » en ville, non.

Mais plutôt parce qu’il relève, POUR VOUS SPORTIFS, le plus grand défi des médias de ce monde :

« Révéler quotidiennement l’information la plus pertinente qui soit sur Canadien et ce, pour l’éternité. »

Défi qui ressemble d’ailleurs à la défunte section mission du Sportnographe :

« Révéler quotidiennement au client, l’information la plus pertinente qui soit sur Canadien et ce, pour l’éternité. »

Mission qui a d’ailleurs toujours plu à l’actionnaire majoritaire du Sportnographe, le Baron.

C’est pour cela que pour vous, gens occupés à regarder le jeu de transition de Canadien, vous perdez parfois de vue LA VRAIE information. Celle qui n’attend pas qu’un match soit terminé pour parler de Canadien. Celle qui alimentera vos discussions de bureau autour d’un bon restant de macaroni à moitié chaud dans la salle de conférence et fera de vous le gars informé sur Canadien du bureau. Oui, Le Sportnographe est là pour vous.

Voici pour vous, les faits les plus pertinents de ce début des séries qui sent la coupe Stanley, les chars brûlés et la bière de serge.

Les cheveux de Kovalev

On a compris que dans les séries les cheveux c’est important. À l’avenir, Guillaume Latendresse devra davatange faire attention avec ses idées de faire des mohawks à ses coéquipiers parce que les cheveux de Kovalev, c’est pas n’importe quoi. Lorsque que la merveille russe perd son casque (préalablement bien loussé) elle sort fièrement sa chevelure et devient tout puissante telle un joueur qui flashe dans NHL 93… Kovalev se doit de volontairement enlever son casque dès la première occasion. Une carte cachée pour Canadien au chapitre des impondérables.

La Bière de Serge

Le Sportnographe est toujours à la recherche de quelqu’un qui aime le concept des Serge.

Les voitures de police incendiées en huitième de finale

Après la victoire au septième match contre le Boston, les fans ont envahi la rue pour fêter Canadien en boisson. Des jeunes voyous en ont profité pour mettre le feu à des voitures de police. Ça c’est vraiment fort. Les policiers prenaient sûrement pour Canadien eux aussi ! À mes amis du Square Berri : aimons-nous les uns les autres comme nous aimons Canadien. Huons Brière à la place, c’est moins violent.

La cravate de Guy Carbonneau

Comment passer à côté de la cravate laide à Carbo, lui qui la garde pour les grandes occasions. Canadien devient invincible avec. Chapeau à Carbo pour son sens de la victoire et qui ne gaspille pas les bonnes occasions tel un speed burst de NHL 93.

La coupe Stanley

Elle s’en vient lentement mais sûrement. La Sainte-Catherine étant one-way, des rumeurs courent qu’elle partirait sans doute du Wendy’s dans l’ouest et terminerait sa course dans le coin de chez Mado. Quel trajet voudriez-vous pour la coupe Stanley ? Veuillez en discuter en équipe de 3 et m’envoyer vos suggestions par courriel.

Merci Bonsoir

9 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.