Le Sportnographe

Bonsoir le Bambino

Bonsoir le Bambino est parti ! C’est ce que sembla crier Rodger à la fin de ce 4e match de la série mondiale. Les Red Sox l’ont emporté et mettent un terme à la malédiction du Bambino qui sévissait sur Bostonne depuis plus de 80 ans. Alors que les Red Sox de 1920 ont vendu le Bambino aux Yankees, les Red Sox n’avaient plus jamais remporté la série mondiale. Leur dernière remontait à 1918. On en apprend des choses sur la balle des fois.

Et bien oui, quel moment historique de sport, la fin de la malédiction des Bostons. Ces Bostons qui ont gagné la série mondiale avec notre Pedro et notre Cabrera. Mais moi personnellement, je trouve que nous aurions dû inventer une malédiction winner à Montréal. Comme ça, le fait de perdre aurait eue une justification. Comme la malédiction du stade olympique par exemple. Depuis qu’ils sont déménagés là, ils gagnent pu.

Par contre, ça règle pas notre vrai problème toute cette histoire de Bambino. Ça l’empire même pour l’amateur de sports de salon (peu importe le sport tandis que ça passe au 33). Mais là, pas de hockey, pas de balle, et bientôt pas de football… l’hiver va être long mes amis.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.