Le Sportnographe

Zizanie chez Canadien

Le match de Canadien contre les Capitales, quoique ponctué par le “ping” fréquent des poteaux de Cristobal Huet (à qui, selon Pierre Houde, le gardien français parle, mais probablement en verlan, parce qu’ils ont pas l’air de toujours comprendre, les pauvres poteaux), était plutôt soporifique, malgré les quelques verres de scotch dans des verres à cognac qui se vidaient allègrement dans la salle multimédia du Sportnographe et qui auraient dû mettre un peu d’effervescence dans la pièce, pour paraphraser Pauline Marois.

Notre verdict eut été tout autre si les caméras avaient pu nous montrer la violente dispute entre Steve Bégin et Alex Kovalev dans le corridor après la rencontre. “Le vétéran russe était hors de lui et il a passé un savon à Bégin, qui a coupé court à l’échange musclé en y allant de quelques jurons bien sentis. Le défenseur Francis Bouillon a dû s’interposer afin de calmer Kovalev. Une première dans la carrière de plusieurs vétérans journalistes”. On peut conclure qu’il n’y a pas assez de journalistes d’enquête autour de Canadien. Le Sportnographe déclenchera d’ailleurs sous peu une campagne de financement pour coller un de ses reporters vedettes dans les toilettes de l’avion de l’équipe.

Tout ça pour dire que, malgré la tentative de tempérer les choses de Koko et Bégin (“Ce n’est rien d’anormal, ça arrive après chaque défaite”), il semble y avoir de la bisbille dans le vestiaire de l’équipe. Kovalev ne paraît pas apprécier les lancers mous de Bégin, et c’est ce qui aurait enclenché la chicane : “On ne peut pas espérer déjouer un gardien de la trempe d’Olaf Kolzig en décochant des lancers anodins en provenance de la ligne bleue”. Il faudra donc peut-être faire un choix entre Koko et Bégin… et je vais vous dire, il va falloir que Kovalev se grouille d’apprendre le français s’il veut être préféré au nouveau sourire de Steve Bégin.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.