Le Sportnographe

Yvon Lambière slaqué

Le Canadien a mis à pied une quinzaine d’employés hier, dont le plus célèbre est Yvon Lambert, reconnu pour la qualité du Burger Classique de son défunt restaurant-bar originalement baptisé “Le Forum”, mais aussi, un peu, pour sa carrière de hockeyeur avec Canadiens. Ce slaquage d’Yvon laisse entrevoir la possibilité qu’à l’instar de Jean Béliveau, M. Lambert liquide ses souvenirs de hockeyeur vedette ou presque. Sachez que si tel est le cas, le Sportnographe tentera par tous les moyens d’acquérir le fameux “p’tit bâton” où l’inscription “Chapeau, Yvon Lambière” trône bravement, et peut-être aussi, les seins en silicone de la plantureuse Olga qui faisait office de barmaid à l’endroit mythique que l’on appelait “sur Yvon” à l’époque où le hockey se jouait avec pas de lockout.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

  • Quelle mauvaise année pour notre Yvon. Il est même pas dans le concours de biscuits aux pépites de chocolat de gagner son idole du Canadien comme ses ex-coéquipiers Steve Shutt ou Yvan Cournoyer. Il faut être solidaire avec notre Yvon. Tout un joueur. Quel but quand même contre l’armée rouge la veille du jour de l’an 76. Je m’en rappelle comme si c’était hier.
    Chapeau mon Yvon.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.