Le Sportnographe

Yannick Weber, ce sauveur

On va vous avouer quelque chose : nous au Sportnographe avions accueilli le rapatriement de Doug Janik avec incrédulité. On ne voulait pas en parler pour ne stresser personne, mais il nous semblait qu’il n’était peut-être pas la plus rassurante des polices d’assurance. Il s’avère que nous avions raison sur toute la ligne.

Maintenant, avec Sergei Kostitsyn qui se fait aller la blessure sur la Grande Allée à Québec, et trois des meilleurs défenseurs de l’équipe blessés à diverses moitiés de corps, Robert Gainey n’a d’autre choix que d’essayer un autre petit coune d’Hamilton.

Qui de mieux que le champion pointeur des défenseurs du Bulldogs, Yannick Weber, pour remettre un peu d’ordre dans cette défensive poreuse, vous dites-vous sûrement en ce moment même ? Eh bien vous êtes dans le champ pas à peu près : Weber jouera sur le quatrième trio.

Robert Gainey est moins fou qu’on le pense. N’est-ce pas le quatrième trio qui a permis la résurrection de Chris Higgins ? N’est-ce pas sur le quatrième trio que Georges Laraque a retrouvé toute sa foi et son sourire ?

Weber : le nouveau sauveur du quatrième trio.

6 commentaires

Laisser un commentaire

  • Avec la qualité des 4e trios de Canadien, la coupe ne peut que revenir à Montréal.

    Aucune équipe de la nouvelle ligne nationale n’a d’aussi puissantes combinaisons de 4e trios. C’est tout à l’honneur de Robert Gainey.

    PS. M. Gagnon qui traite Gainey de menteur ce matin nous affirme que le vieux Schneider patinait (sur la glace) avec Canadien. Sa blessure, c’était une stratégie.
    encore une fois, bravo Bob !

  • Moi j’accroche sur petit-coune et voici mon commentaire :
    En France : 578 personnes portent le nom de famille Coune selon les estimations le Coune est le 14 627ème nom le plus porté en France. Je suis bouche bée, il n’y a rien à ajouter qui ne serait pas farfelu selon moi.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.