Le Sportnographe

Webdiffusion de notre clavardage du samedi 11 février

Samedi le 11 février, nous serons en direct de la Succursale, au 3188 Masson, pour clavarder et commenter le match de Canadien contre le Toronto, en direct.

Mais ce n’est pas tout ! Grâce à la puissante technologie des internets, vous pourrez suivre la soirée en webdiffusion (vidéo) directement de votre salon, en bobettes si vous y tenez. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à vous rendre dans la section sports du site de Radio-Canada.

Jean-Thomas Jobin, les Frères Goyette, Shayne Gagnon et Normand Leblond seront aussi de la partie.

On vous attend en grand nombre, physiquement ou virtuellement !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Mario Dumont, à propos des écolos
    – Le métro de Montréal devient un refuge de racailles. – Pendant ce temps-là, les écolos préparent des plans pour punir, que les personnes âgées, pis les personnes fragiles, pis les personnes handicapées, tout le monde devrait se déplacer en transport en commun, pu personne a de véhicules. – C’est vrai. – Ça va bien […]
  • Mario Dumont, pas amoureux des impôts
    – Mais moi j’ai l’impression qu’on a le syndrome de Stockholm.  Oui, je t’ai entendu dire ça.  On a tellement payé d’impôts au Québec.  – Qu’est-ce que tu veux dire par le syndrome de Stockholm? – Ben t’sais les gens se font enlever, se font kidnapper. – Et ils tombent en amour avec leur… – […]
  • Éric Girard, ininflammable
    Nous avons conclu notre dernier mandat en faisant une promesse aux Québécois. Les aider à affronter la hausse du coût de la vie. C’est ce que nous avons fait. Par le biais du bouclier anti-inflammation… non, anti-inflation…
  • Anne-France Goldwater, à propos de possibles congés menstruels
    Je pense que ça va stigmatiser les femmes. Moi je sais, je vais arrêter d’engager des femmes, certaines femmes, moins de 50 ans, fini.
  • Denise Bombardier, à propos des bébés dans le Gala des Olivier
    Et la mise en scène de petits bébés comme ça dans une soirée,  qui étaient dans leur bassinette, moi, personnellement, ça m’a dérangé. […] Elle envoie n’importe qui, dont au départ, elle est très bien, Rosalie, qu’elle s’appelle, j’ai déjà rencontré,  qui s’est mise à crier fort fort, et les petits enfants se sont mis […]

Catégories