Le Sportnographe

Voici revenu le temps d’échanger Ryder

Vous le savez, ici, au Sportnographe, nous avons deux devises fétiches : “des fois il faut prendre une pause pour apprécier la tourtière” et “c’est le temps d’échanger Michael Ryder pendant qu’il vaut quelque chose”. Évidemment, la seconde affirmation a perdu en popularité au cours des derniers mois en raison des problèmes de notre vidangeur préféré.

Mais voilà que le petit gars de Bonnavista est redevenu un marqueur de 30 buts (enfin, c’est ce qu’il faut essayer de faire croire au DG du Washington afin de l’échanger contre Ovechkin), grâce à une longue série de deux matchs avec au moins un but dans le but.

Mais bien sûr. Il ne faut que deux matchs pour faire une série. C’est comme dans le cas de Serge Kostistyn. Après qu’il eut joué deux matchs, on parlait déjà de l’effet bénéfique qu’avait sa présence sur l’ensemble de Canadien.

Faut croire que le 23 décembre a attrapé une grosse grippe cette année et n’a pu se faire valoir à son plein potentiel, puisque la Flanalette est assez bien positionnée dans le top corner du classement. Si au Sportnographe nous nous étions abaissés à faire des prédictions sur la saison de Canadien, on pourrait quasiment déjà penser à vous dire : “on vous l’avait dit”.

14 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.