Le Sportnographe
Une belle journée pour le golf
Accueil » Brian Gionta » Une belle journée pour le golf

Une belle journée pour le golf

Photo  : Ryan Remiorz

Le monde est assez bien fait quand on y pense. Pensez-y deux secondes. Y fait beau comme jamais, le mois de septembre est déjà bien entamé et ça commence à sentir le hockey.

Déjà ça, ça serait suffisant pour me faire prendre mon café tranquille en écoutant la plus récente conférence de presse de Jacques Martin avec un sourire béat. Mais non, comme si le petit bon dieu trouvait que c’était pas assez, il a décidé de faire jouer nos Montréal Canadiens au golf afin de bien imprimer dans le cerveau des gens que Canadien, bin ça commence dès aujourd’hui.

C’est comme Noël mais avant que ce soit vraiment Noël pour vrai.

Imaginez-vous donc tu ça vous autres : des joueurs de Canadien, qui en swinguent une l’autre bord de la rivière, relaxes, prêts à répondre aux moindres questions de l’intelligentsia journalistique québécoise.

Qu’apprendra-t-on ?

Que Brian Gionta préfère déjà les bagels de Saint-Viateur à ceux de Fairmount ? Que Gomez aime vraiment l’ambiance festive de la métropole ? Que Mara est tombé sous le charme de Gérald Tremblay?

Peu importe ce que l’on apprendra, réjouissons-nous du retour de Canadien. Réjouissons-nous du retour des entrevues complaisantes entre journalistes et entraîneurs, entre joueurs et animateurs.

Une belle journée pour le golf. Une belle année pour le hockey.

Et en plus, Georges Laraque jouerait 8 à 12 minutes par match. Quand on dit que le bon dieu est pas loin.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Pour recevoir une fois par semaine toutes les nouvelles citations par courriel, abonnez-vous à notre infolettre!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, littéralement
    Avec les confinements, ordres de rester à la maison, couvre-feu et autres mesures autoritaires, nous vivons maintenant littéralement dans un État policier. L’article Maxime Bernier, littéralement est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • André Arthur, qui joue aux devinettes
    Comment appelle-t-on un régime dont tous les partis sont d’accord avec le pouvoir, dans un consensus continuel? Une dictature. L’article André Arthur, qui joue aux devinettes est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Maxime Bernier, contre la haine
    L’extrême-gauche prétend lutter contre la ‘haine’. Ils sont pourtant le groupe le plus haineux dans notre société et leur principale stratégie pour atteindre leurs buts totalitaires est de salir, intimider, censurer et faire taire quiconque n’est pas d’accord avec eux. L’article Maxime Bernier, contre la haine est apparu en premier sur Le club des mal […]
  • Jérôme Blanchet-Gravel, propre
    Nous ne sommes plus au Québec mais en Hygiénistan. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, propre est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, qui ne se prend pas pour Dieu
    L’erreur de l’Homme occidental est de croire qu’il peut aplanir toutes les courbes devant lui comme s’il avait remplacé Dieu. Il pense qu’il peut confiner sinon vacciner son malheur et vivre dans la propreté immaculée. Cette illusion le rend encore plus malade que le #COVID19. L’article Jérôme Blanchet-Gravel, qui ne se prend pas pour Dieu […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.