Le Sportnographe

Un pont en l’honneur de Mathieu Darche

C’est aujourd’hui l’anniversaire du pont Champlain, un pont qui faisait récemment l’actualité parce qu’il menace de s’effondrer à chacun des passages d’un gros VUS, mais surtout parce qu’il sera reconstruit et qu’on lui cherche un nouveau nom. En fait on ne lui cherche pas tant que ça un nouveau nom, mais quand il n’y a pas de nouvelle, faut bien en inventer. C’est pourquoi la polémique s’est installée après que quelqu’un eut proposé que le nouveau pont Champlain se nomme pont Maurice Richard.

Malgré que selon nous, Maurice Richard est bien plus important que n’importe quel père de la Nouvelle-France, nous estimons qu’il ne mérite pas de pont pour la très simple raison qu’il n’a jamais fait l’unanimité (il y a des anglais qui ne l’aimaient pas). Le nouveau pont devrait être nommé en l’honneur de quelqu’un de plus consensuel et Mathieu Darche est la personne toute désignée.

Depuis l’annonce de son non retour avec Canadien, la faune médiatique en entier est en deuil. Comment un joueur de quatrième trio de sa trempe, un coéquipier exceptionnel comme lui, a-t-il pu être jeté aux vidanges comme une vulgaire… euh… vidange ? L’indignation des amateurs, des citoyens, de la société québécoise est palpable. À ce qu’on se souvienne, les gens n’ont pas pleuré à ce point là l’annonce de la mort de Samuel de Champlain.

Évidemment, le monde de Canadien est assez volatile. Il est probable que si Marc Bergevin parvient à mettre la main sur Zach Parisé ou Ryan Suter, les appuis à Darche s’envolent comme de l’eau de roche. Il est aussi possible que si Alex Galchenyuk connaît un bon camp d’entraînement, sa candidature au poste de nouveau pont Champlain soit retenue.

N’empêche que d’ici là, beaucoup d’eau coulera sous le pont (on espère, parce que sinon, ça voudra dire qu’il se sera effondré). Dans notre coeur, au moment d’écrire ces lignes, c’est Mathieu Darche qui mérite d’avoir un pont à son nom.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François Legault, imaginatif
    – Écoutez, y’a personne qui a une job garantie à la CAQ. – Ben vous venez de dire, y’a pas personne qui a un futur ministre de la santé meilleur que Christian Dubé. – Ouais – Ben là, ben futur, ça veut dire qu’il va rester. – (…) – Si on a un dream team, […]
  • Jean-François Lisée, au sujet des autochtones
    Tsé cette idée, quand les autochtones parlent, c’est 100% vrai. Écoutez c’est 100% pour personne. C’est du racisme à l’envers de penser que les autochtones ont toujours raison.
  • Julie Dufour, mairesse de Saguenay, à propos du PIB
    La prochaine région où il faut investir, parce qu’on a tout pour augmenter le produit international brut du Québec et c’est une richesse collective.
  • Yves Désautels, surpris
    – Eille ça s’est bien passé avec Pénélope hier, pour souligner vos 45 ans de carrière à Radio-Canada?– J’ai été agréablement surpris, elle est très gentille Pénélope!– Ben là, voyons, vous avez été surpris de la gentillesse de Pénélope?– Non non, j’ai été surpris que ça s’est bien passé, elle est facile d’approche et vous […]
  • Pierre Paul-Hus, qui semble parler de lui-même
    Monsieur le Président, qu’est-ce que le wokisme? Au tout début, le terme woke était utilisé pour identifier une personne qui était consciente et offensée des injustices et des discriminations subies par les groupes minoritaires. Mais aujourd’hui c’est un mouvement qui s’approprie un concept à la base positif mais qui l’instrumentaliste à des fins politiques.

Catégories