Le Sportnographe

Un peu de clémence pour les pas bons

Photo : (AP Photo/Matt Slocum)

Comme ça, certaines personnes (on ne sait pas vraiment qui, d’ailleurs) intéressées par le hockey féminin se sont plaintes de la victoire pas d’allure du Canada contre la Slovaquie par la marque de 18-0. Semble-t-il que Canada aurait dû mettre le pied sur la pédale de frein et laisser les Slovaques en compter une couple. On rappelle que lesdites Slovaques avaient planté la Bulgarie 82-0 en 2008.

De la clémence pour les pas bons ? Pourquoi pas. Prenez Canadien par exemple. Si le Flyers lui avait laissé une chance samedi dernier, peut-être qu’on ne serait pas si déprimés aujourd’hui. Non, mais nous laisser comme ça, sur une amère défaite, pendant deux semaines sans Canadien ! Trois buts auraient suffi au Philadelphie pour l’emporter, et les gars de l’Attaque à 5 auraient pu dire quelque chose comme “on a perdu, mais ça passé proche, y’a de l’espoir”. Même pas.

Et dans notre ligne de garage à Munger et moi, si l’autre équipe se contentait de six buts d’avance plutôt que de se rendre à huit ou dix, est-ce que ça changerait vraiment quelque chose pour eux ? À la manière dont ils célèbrent leur onzième but, en criant et en se pitchant dans la baie vitrée, on pourrait penser que oui, mais nous, on trouve que ce n’est pas nécessaire.

Un peu de respect, d’amour et d’amitié, ça ne ferait pas de mal dans ce sport où prolifèrent le pas fair-play et les convulsions au milieu de la patinoire. Mesdames du Canada, si vous voulez que votre hockey féminin nous intéresse, essayez donc de nous offrir des matchs un peu plus serrés (ou des tenues sexy). Après ça, on se trouvera une autre raison pour ne pas vous regarder.

13 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.