Le Sportnographe
Un mince point qui ne fera pas la différence
Accueil » Chapeau Richard ! » Un mince point qui ne fera pas la différence

Un mince point qui ne fera pas la différence

Montréal – Après une miraculeuse séquence de deux victoires, Canadien a finalement décidé de se contenter d’une belle défaite en prolongation. Pourtant, Canadien avait la ferme intention de récolter une victoire, puisque Huet se retrouvait devant le filet du bleu-blanc-rouge. La nouvelle idole instantanée de Canadien amorçait le match comme il avait laissé les deux autres, c’est-à-dire avec une fiche parfaite, puisque, depuis toujours, les buts dans la période d’échauffement ne comptent pas.

Après deux périodes de jeu, les joueurs de Canadien se sont retirés à leur vestiaire pour écouter les merveilleux conseils de l’entraîneur Robert Gainey. On pouvait alors lire sur le tableau indicateur, les méchants de Buffalo 2 et Canadien 1. Canadien a réfléchi et ne s’est pas découragé en se disant que l’écart n’était que d’un but et que tout était possible.

Au grand plaisir des partisans, Canadien est revenu dans la partie pour la deuxième fois du match, lorsque Kovalev a déjoué d’un tir dit du poignet le gardien de Buffalo. Ryder a ensuite tenté d’inscrire son 100e point en carrière avec sa poitrine, mais le patineur zébré avait bien vu la manoeuvre et, avec toute son autorité, il a refusé le but d’un simple geste. La sirène annonça aux joueurs et aux spectateurs qu’il y aurait une quatrième et dernière période.

Malheureusement pour nos glorieux, Robert Gainey avait oublié de mentionner à ses joueurs qu’ils devaient compter en premier. Après seulement quelques coups de patin en prolongation, les méchants de Buffalo ont réussi à briser le plan de match de Canadien en enfilant une rondelle bien placée dans le haut du filet de notre Français favori. Selon nos sources bien placées dans le futur, ce mince point récolté en prolongation ne fera pas la différence à la fin de la saison. D’ici aux séries, Canadien doit tout simplement vaincre plus d’équipes que ses adversaires qui, eux aussi, luttent pour la fameuse huitième place. Ainsi, nous pouvons affirmer sans le moindre doute que Canadien vient d’ajouter un petit point à sa collection, mais il devra en faire beaucoup plus pour avoir la chance de continuer sa route vers la précieuse et convoitée coupe Stanley.

2 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]
  • Yves Boisvert, qui ne serait pas un bon magicien
    Ça m’étonnerait qu’il ait pas un lapin dans sa manche ou un as quelque part dans son chapeau.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.