Le Sportnographe
Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Un congé pas d’adon pour Canadien

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Certains (experts) pourraient dire que le congé de Canadien tombe à point, après qu’il eut âprement disputé plein de matchs en pas plein de soirs. Une belle occasion de panser ses plaies et d’avoir enfin du temps pour faire la vaisselle. Mais nous du Sportnographe ne sommes pas de cette école de pensée.

Non, il s’agit plutôt là de quatre jours de congé qui ne tombent pas très bien. En effet, Canadien bénéficie en ce moment du momentum d’avoir presque passé proche de gagner contre le New Jersey. C’eut été une belle occasion pour engranger une autre victoire morale qui aurait fouetté le moral des troupes.

De plus, jeudi alors que le Dallas avec pas Ribeiro rendra visite à Canadien avec pas Niinimaa, on risque de ne plus se souvenir qui est le gardien numéro un de Canadien. Déjà en ce moment, les analystes sont en train d’oublier qu’Halak est comme pas mal meilleur que Price en se laissant berner par leur rang de repêchage.

Certains (experts) diront qu’il s’agit d’une belle occasion pour Jacques Martin de prendre quelques heures pour tenter de réveiller Matt D’Agostini sur le trio de Plekanec. Bougre de (experts) sans dessein, vous voyez bien que si Canadien n’avait pas eu de pause, D’Agostini aurait continué sur son absence de lancée et Robert Gainey aurait pu signer Plekanec au rabais? Quel congé pas d’adon.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.