Le Sportnographe

Un attaquant de mollesse disponible en 2026

Ici, au Sportnographe, nous donnons rarement dans le cancan, mais souvent dans Canadien. Peu fréquemment dans le potin, mais régulièrement dans le patin. L’instant de ce texte toutefois et ce, grâce à un nouvel algorithme développé cette nuit par Normand Leblond alors qu’il revenait en boisson du Bistro à Jojo, nous croiserons ces deux variables dans le but de tirer de cette relation un article sur un sujet dont, personnellement, je n’ai rien à cirer, soit la naissance de l’ovule fécondé du couple Latendresse-Desnoyers.

D’abord, oui, l’ovule est né quelque part au mois de juillet, à un certain moment donné. Le couple aurait même mis bas dans leur maisonnée, à l’extérieur du système médical institutionnel et par surcroît sans sage-femme, selon les principes et valeurs du couple orientées vers l’autonomisme dumontien et le libéralisme philosophique à la Friedrich Hayek.

Par ailleurs, qui dit naissance, dit également vomi et sélection d’un prénom. Laissant le dégobillage à la concurrence, LA référence s’est intéressée à l’étymologie du prénom Hayden choisi par le couple ainsi qu’à la symbolique astrologique lui étant associée.

Selon le linguiste Noam Chomsky, Hayden signifie « vallée de foin », ce qui donne à penser qu’il jouera un jour dans la nouvelle, qui sera rendue vieille à ce moment, Ligne nationale. Les plus utopistes parmi vous espèrent déjà voir Hayden sur le quatrième trio de Canadien en compagnie de son père et de son oncle Olivier. Cela se peut, Hayden étant éligible au repêchage de la LNH, en 2026. Mais est-ce d’un tel jouteur dont Canadien a besoin de ?

Selon la théorie astrologique de la réfraction de l’esprit, il est écrit quelque part dans le ciel qu’en fonction des étoiles, les ceuzes qui s’appellent Hayden sont mous du mental et pas forts dans les coins. En échange, ils auraient de l’entregent.

« L’audace, le panache, l’aisance et la sentimentalité passionnée ne sont pas votre fort. En revanche, l’application, l’attention, le discernement et l’entregent peuvent être votre partage. » (source)

Ainsi, avant d’inciter Trevor Timmins à faire de Hayden Latendresse le premier choix de Canadien en 2026, LA référence croit que vous devriez tourner 7 fois votre langue dans la bouche de votre douce avant de.

Qu’en pensez-vous ?

6 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • David Freiheit, à propos de la censure au Canada
    Tout ce qu’il fait maintenant, c’est pour justifier le censorship des voix indépendantes, des médias indépendants. Il veut créer une genre de Corée du Nord, de Chine, au Canada.
  • David Freiheit, à propos du fasciste woke Justin Trudeau
    – Quand le gouvernement travaille avec les médias, avec les grosses compagnies, c’est le fascisme au sens italien de Mussolini, pis c’est ce qu’on expérimente au Canada en ce moment. – C’est-à-dire l’entreprise privée et le public main dans la main pour mener un agenda bien précis, et dans le cas de Trudeau, c’est un […]
  • Mona Fortier, à propos du contrat jusqu’en 2100 de McKinsey
    Monsieur le président, il est important de corriger l’information qui est partagée en ce moment. Ce n’est pas un contrat, c’est plutôt un arrangement en matière d’approvisionnement.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos du nationalisme woke de Québecor
    Vous avez une espèce de nationalisme de puceau et de vieux garçons qui disent, nous on veut pas aucun immigrés, mais on fait pas d’enfants et on dirait pas qu’on veut plus d’enfants parce que ça va contre un discours féministe. Ça aussi c’est très woke quant à moi.[…]Cette espèce de volonté de créer un […]
  • François-Philippe Champagne, qui complimente Denis Coderre
    Merci de m’avoir invité. Et je veux dire, merci à Denis Coderre d’être Denis Coderre. Et souvent tsé de parler de choses controversées mais de façon qui rassemble les gens, donc moi je lève mon chapeau à celui qui est Denis Coderre.

Catégories