Le Sportnographe

Trop peu de Québécois chez les Red Wings

Certains vous diront que les vieux Red Wings étaient trop vieux, et qu’il eût fallu que la Ligne Nationale leur accorde plus de deux jours de congé entre les deux matchs. Mais on sait très bien qu’il ne s’agit pas de la source principale de la défaite des Wed Rings.

Non, c’est tout simplement que l’équipe ne compte pas suffisamment de Québécois dans ses rangs. En fait, ils n’en comptent aucun. Si notre statisticien en résidence n’était pas en vacances, il nous prouverait sans doute un lien de causalité, ou de cause à effet, ou les deux, dans tout ça.

Il est maintenant clair que les Wings devront être proactifs sur le marché des échanges afin d’acquérir des joueurs d’ici. Voici une excellente occasion pour Robert Gainey d’échanger ses Latendresse et Lapierre au Détroit contre des attaquants de puissance.

Et si le Pittsburgh comptait plusieurs Québécois dans ses rangs, il ne faut pas oublier qu’ils sont aussi la propriété d’un Québécois : Mariou Lemioux. En conséquence, si le Détroit tient absolu à ramener la Coupe Stanley dans son giron, il faudra peut-être qu’ils acceptent une offre d’achat de Québécor…

6 commentaires

Laisser un commentaire

  • C’est la meilleure façon d’initier les jeunes buveurs Crosby, Malkin, Letang, Fleury, Staal et Talbot sur l’art de comment boire du champagne dans la Coupe Stanley. C’est la qu’on reconnait le grand talent d’un buveur exceptionnelle ! Chin-Chin Mario…

  • Franchement, ne montrer pas des photos du grand Mario entrain de brosser, des plans pour qu’il vienne pas jouer à Montréal et donc qu’on ruine sa carrière !!

  • Ce n’est pas son sosie…..c’est lui !

    Géralo s’est fait congeler au cours des 20 dernières années et le revoilà frais comme une rose avec une odeur de paparman dans la barbe

    Mario a la barbe forte mais Talbote rime + avec barbe forte et que dire de Pascal Doupuis l’unisourcil

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.