Le Sportnographe
St Valentin
Accueil » Jacques Martin » Saint-Valentin : Flyers a mangé Canadien tout rond

Saint-Valentin : Flyers a mangé Canadien tout rond

Crédit photo : La Presse canadienne, Graham Hughes.

On va se dire les vraies choses, pour la St-Valentin, on a déjà vu mieux que 2 défaites en 2 jours infligées par le même club. “Ben t’sé Paul, j’sais pas, donne-moi des roses, du chocolat cheap, n’importe quoi sauf une volée” me disait souvent mon ancienne blonde. Canadien me fait justement penser à elle en ce dimanche cu-cul. C’était une belle fille avec un passé reluisant et un grand-père centenaire, mais elle était à l’argent, se tenait su Crescent et refusait souvent de commenter après une mauvaise performance. Pis après 4 volées de suite un soir d’avril, ben je l’ai sacrée là. Parce que vous savez, ce qui a d’important avec la réalité, c’est d’être capable de la voir.

“T’as pourtant l’air d’un si bon gars mon Paul. Pis en plusse, je te trouve pas mal cute, tellement que si t’étais…”. Ok là. Merci, mais c’est pas le sujet. L’heure est grave. Canadien vient d’en perdre 2 de suite. Maginez, 2 de suite, c’est tout ce qu’il a trouvé à donner à ses partisans avant de les quitter pour 2 semaines. Même pas un french, encore moins une petite vite. Rien. Pourtant, la règle me semble claire dans le domaine. Si tu comptes participer à un congrès de 2 semaines à Cuba, t’es mieux de t’occuper de ta blonde avant de partir parce que sinon, le Spagatte risque d’être épicé plus que d’habitude en revenant.

“Mais là, Canadien serait-il un salaud mon Paul ?” Exactement, dirait Jacques Martin comme il le fait à la suite de chaque question pré-répondue de Martin Mcguire en entrevue d’avant-match et si, bien sûr, mon texte était diffusé sur les ondes de Corus Canadien. Mais ce n’est pas le cas. “Alors, je répète la question Paul : Canadien est-il un salaud ?” Vous savez, Jean-Paul Sartre disait ceci : Aimer est, dans son essence, le projet de se faire aimer. Bon, ça a plus ou moins rapport avec votre question, mais j’avais le goût de ploguer Sartre. Faque arrangez-vous avec ça, moi, m’en va acheter des roses. Pis une Coffee Crisp.

On reconnecte un moment donné.

3 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Anne-France Goldwater, à propos de la Loi 96
    I think that our tax dollars should go more towards education than to creating a new form of — please don’t get mad at me, I’m a Jew and it’s a language that comes to mind right away — we don’t need a new Gestapo where we’re starting to fink on each other.
  • Le bêtisier « une semaine woke and roll » du 18 septembre 2021
    [youtube https://www.youtube.com/watch?v=F-j-qNjy84g?version=3&rel=1&showsearch=0&showinfo=1&iv_load_policy=1&fs=1&hl=fr-FR&autohide=2&wmode=transparent&w=770&h=434]
  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.