Le Sportnographe

Sportnographe s’associe au centième but de Brisebois

Il y a parfois des chiffres qui ne vont pas bien ensemble. Comme 2 et 7. D’abord, parce que ça fait 9 une fois additionnés, ce qui est presque 10, mais pas tout à fait. Aussi, parce que ça donne 0,29 lorsqu’on divise 2 par 7, ce qui correspond au total de buts de Laraque avec Canadien. Mais nous, Georges, on ne voudrait pas l’écoeurer avec ça parce que d’ins coup qu’il nous rencontre dans rue après et qu’il nous sacre une volée sans nous demander si on veut, ben on aimerait pas ça, genre.

Tout ça pour dire que 94 et 6, ben ça donne 100, hein mon Ron ? Bon. Et 100, dans le langage de Canadien, ça sonne pas mal débile. Avouez que ça adonne bien puisque Brisebois est à la veille d’une couple de matchs de scorer son 95e dans la grosse ligne et avec un peu de chance, les 5 autres qui lui manquent pour pogner 100.

Pour l’occasion, Sportnographe Sports a décidé de déployer l’artillerie lourde [2] et de s’engager à mettre en vente aux enchères dessus eBay le manuscrit de la couverture en basse définition du match dedans lequel l’ami Crackwood snappera dans le but adverse et en direction duquel, avant de rentrer dedans pour une centième fois mais pas nécessairement 100 fois dans ce but le même soir mais au total on veut dire, soit depuis qu’il joue dans la grosse ligne, la rondelle pognera probablement une couple de patins et la gorge de Bouillon, accessoirement.

Soulignons que les sous amassés lors de cette vente seront remis à la Fondation du Sportnographe pour l’enfance, laquelle sera inaugurée une fois le but compté et fermée le lendemain de la vente du manuscrit et/ou après avoir encaissé le chèque.

Bientôt, je vous dévoilerai la programmation de notre guignolée sports dont le porte-parole sera Jean-Michel Dufaux.

On reconnecte un moment donné.

10 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories