Le Sportnographe

Sheldon Souray fait la baboune

Comme ça, Sheldon Souray, que certains appellent affectueusement “la cafetière” (un dérivé de “café”, comme dans “tasse de café”, comme dans “se faire passer une tasse de café”, ce qui veut à peu près dire “se faire déjouer comme un enfant”), est déçu que Canadien le considérait comme un plan ’B’ : “Ils m’ont présenté une offre de contrat (NDLR : meilleure que celle du Oilers), c’est vrai, mais il n’y a pas vraiment eu d’échanges entre nous“. De toute façon, Souray avait déjà sous-loué son deux et demi Montréalais. Il ne devait pas tellement tenir à Canadien…

Bon, ici au Sportnographe, on aimait bien rire du beau Sheldon, mais on trouvera certainement moyen de se moquer aussi de Hammer Hamrlik. On souhaite seulement ne pas devoir le baptiser “Jambon” à l’instar de Miinimaa (mais avouez que ça s’agencerait bien avec son nom). Ça sonne un peu Michel Beaudry comme blague, mais c’est la saison morte, il faut nous pardonner.

De toute façon, il y a une pépinière de M. Hockey défensifs qui attend d’être coupée à blanc et jetée dans les limbes (ah non, Benoît XVI les a abolies). Prenez Nichlas Torp par exemple. Un Bouillon suédois à ce qu’il paraît. Classé septième Européen lors du dernier repêchage, et choisi… 163e par la Flanalette. On se demande, et ça nous inquiète légèrement, comment Trevor Timmins, dont la job est de se préparer au repêchage pendant un an, et d’être des plus attentifs au moment du jour ’J’, ait pu être “surpris de constater qu’il était toujours disponible au 163e rang” ? Il a peut-être un déficit d’attention, et ça expliquerait bien des choses.

***

Deux petites plogues maintenant : Il y a une chose que l’on sait à propos de Facebook, c’est que personne ne sait à quoi ça sert. Reste que tout le monde y est, alors le Sportnographe aussi, bon. Joignez-vous donc au club des amis du Sportnographe ! (faut vous inscrire sur Facebook, si ce n’est pas déjà fait)

D’autre part, quelqu’un de très proche du Sportnographe a besoin de votre aide. Répondez à ce sondage, et courez la chance de remporter notre gratitude éternelle tout en contribuant à faire avancer la cause du microcrédit, mettons.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories