Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Sept joueurs sur la patinoire

Sept joueurs sur la patinoire

Les bonzes du Sportnographe venaient à peine de proposer que ce ne serait pas un bien bon moment pour avoir trop de joueurs sur la patinoire – parce qu’il nous semblait que ça n’était pas encore arrivé durant ce match – que l’arbitre sifflait à plein poumons pour signifier aux joueurs d’arrêter de jouer parce qu’ils avaient exagéré. Il faut donner crédit à Claude Julien, parce qu’on a bien vu l’arbitre montrer au banc de Canadien sept doigts bien droits, en voulant dire que c’était beaucoup trop, franchement.

On s’était auparavant tapé l’interminable hommage à Yvan Cournoyer et à Dickie “Dicking Dick” More (ou quelque chose comme ça) en tentant d’éviter le sac de croustilles à la crème sûre et aux oignons et en se demandant s’ils auraient retiré le chandail de Dickie Moore n’eut été d’Yvan Cournoyer ?

Puis on s’était levé pour écouter l’hymne nationale déclamée par Charles Prévost-Linton, ancien des Sinners et de la Révolution française (j’ai appris ça à Bonjour la nuit). Il y a quand même une marge entre chanter “Québécois, nous sommes des Québécois…” et “Oh Canada…”.

En résumé, pour ce qui est du match en tant que tel, il faut donner crédit à Ed Belfour pour avoir été mardeux, à Steve Bégin pour ne pas l’avoir été (et pour m’avoir presque fait échapper ma bière) et à Claude Julien pour n’avoir pas su retenir ses joueurs.

Une mention spéciale toutefois à Francis Bouillon, qu’on a entendu, grâce au micro caché dans son jock-strap, encourager ses coéquipiers, en bilingue à part de ça. Échangez-le pas, celui-là !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Luc Ferrandez, ratatissé
    Je déteste cette femme comme je déteste son chef. Je les déteste parce que ce sont des destructeurs de démocratie. Ce sont des gens qui par leurs discours sapent la solidarité, sapent le peu de confiance qu’on peut avoir en l’état quand on en a. […] Cette personne-là, elle détruit la démocratie dans le sens […]
  • Anne Casabonne, à propos de François Le gros
    – Je sais pas si Anne tu as vu ce qui se passait là-dessus, qu’il y a de plus en plus de restaurateurs qui sont en train de se mobiliser un peu partout, mais c’est assez inquiétant là. – Ben là ça me fait encore brailler! – Ben voyons, pleure pas. – Mais c’est parce […]
  • Jeff Fillion, à propos des compétences d’Anne Casabonne
    C’est un bon coup pour Éric Duhaime, parce que c’est Mr. White qui me le disait tantôt. Il aurait pu prendre quelqu’un d’hyper compétent, un genre de, je sais pas moi, un spécialiste en santé pour l’installer là dans une élection partielle. Pis une personne inconnue, et ça n’aurait pas fait jaser du tout.
  • Anne Casabonne, à propos d’Alexis Cossette-Trudel
    – Les vrais complotistes, vous pensez quoi de ces gens-là, les Alexis Cossette-Trudel de ce monde par exemple, les Amélie Paul de ce monde. Votre opinion sur ces gens-là et leur discours, c’est quoi? – Ben là, jusqu’à date, y’a une affaire complotiste qu’ils ont dit qui s’avérait vraie. Que ça venait, que c’est un, […]
  • Richard Martineau, fier de sa circoncision
    Elle dit, M. Arcand, c’est comme si je vous demandais est-ce que vous, vous êtes circoncis. Pas de problème à le dire moi. Oui, je suis circoncis! Très fier. Je me promène en col roulé. En décapotable. Sans capuchon. J’ai aucun problème. Pourquoi elle veut pas le dire si elle vaccinée ou pas?

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.