Le Sportnographe

Scott Gomez échangé


Non, notre site n’a pas été piraté. C’est seulement une blague inspirée d’un gars qui ne fait pas des blagues afin d’attirer des visiteurs. De plus, si Scott Gomez était échangé pour vrai, on passerait pour des génies.

N’empêche que ce n’est pas impossible dans la nouvelle vieille réalité de la Ligne Nationale où le plancher salarial pourrait servir de plafond à bien des maisons de Westmount.

Semble-t-il que Winnipeg, Edmonton et Phoenix souhaiteraient embaucher Scott Gomez pas plus tard qu’aujourd’hui. Imaginez l’influence que pourrait avoir Gomez sur une jeune équipe dynamique comme les Oilers. Un gars de party qui se poigne le beignet saura imposer fougue et discipline à cette belle équipe.

Maintenant que tous les billets de saison sont vendus à Winnipeg, la direction pourrait aussi se permettre son embauche sans crainte de vider l’aréna. Quant à Phoenix, ne serait-il pas merveilleux que l’équipe, avec Gomez en son sein, déménage à Québec ? Un beau cadeau de Grec de Pierre Gauthier.

Les possibilités sont infinies.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

Catégories