Le Sportnographe

Scoop : Price, Higgins et Sergeï Kostitsyn sur la brosse

Ça vient de sortir dans les grands médias, après un an de publications compromettantes chez les blogueurs à potins (que nous avons parfois repris allègrement), et après un numéro spécial plotte à terre du chic magazine Urbania, quelqu’un se lève pour dire les vraies affaires.

En effet, Jean Perron a appris de sources « très compétentes et importantes dans la société montréalaise » (il a probablement écouté Infoman), que Chris Higgins, Carey Price et Sergeï Kostitsyn seraient assez sur le party pas rien qu’un peu.

Sergeï (prononcez Seurgaille) serait tellement incontrôlable que même son Frère André n’arriverait pas à raisonner ses délires éthyliques. Les deux seraient brouillés à un point tel que Sergeï s’est maintenant découvert des affinités avec Steve Bégin, sur le quatrième trio.

Heureusement, Robert Gainey a trouvé la solution qui permettra à Carey « Éric Lapointe » Price de sortir du delirium tremens qui l’accable en faisant l’acquisition de Mathieu Schneider, un homme au passé irréprochable qui n’a jamais hésité à corriger un gardien de but qui en mène trop large. Ça met les choses en perspective.

14 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.