Le Sportnographe

Schärfster Schuss Dagenais

Malgré la frénésie du gros hockey de séries hors séries, vous êtes toujours nombreux à nous inonder de courriels au sujet du géant de Blainville et son flirtage dans l’élite européenne. On le sait, les Montréalais et Pierre c’est une longue histoire d’amour en suspend. C’est pourquoi l’équipe de recherchistes du Sportnographe s’est mobilisée pour répondre à vos interrogations. Voici donc des nouvelles de Pierre.

Au début de la saison 2006-2007, Pierre “la mitraille” a signé avec le Jokerit Helsinki (omettre le “le” pour les intimes) en Finlande. Après seulement 2 buts en 16 parties et un parler finlandais bouetteux, Pierre a décidé de se downgrader et d’aller jouer dans une ligue un peu moins difficile en Autriche occidentale en décembre 2006.

Pierre est donc allé rejoindre les rangs du Hockey Club Innsbruck où la saison est maintenant terminée, mais où Pierre a très bien fait. Pierre a fini la saison avec 37 tore, 20 assists pour un total de 57 punkte en 27 spiele. Et ce, pas loin derrière le très connu Dany Bousquet, pour qui la saison n’est pas toujours terminée et qui continue d’accumuler des punktes. Vous me direz, bin non, c’est écrit 37 punkte, 27 spiele 20 tore et 57 assists mais je vous dirai que c’est une erreur et que les autrichiens ne connaissent rien au hockey.

Bref, Dagenais a réussi l’exploit de 37 buts et 20 passes en seulement 27 games, et ça, ça fait qu’il est le joueur le plus dangereux par game. C’est quasiment pas fair pour les autres. Ce qui prouve qu’on n’a pas besoin d’être rapide et futé pour performer dans la Erste Bank Eishockey Liga.

Autre fait important de sa moitié de saison dans la Erste Bank Eishockey Liga, Pierre a participé au match des étoiles qui semble être pas mal juste un concours d’habiletés. Pierre était dans l’équipe des International All-Stars, car c’était l’Autriche contre la bunch.

Pierre “schärfster Schuss” Dagenais a impressionné les Autrichiens avec la meilleure garnotte du concours d’habiletés avec un tir à 156 km/h (soit 96,933906 milles à l’heure pour les amateurs du système impérial). Ce qui fait de Pierre le gars avec le schärfster Schuss, d’où son nouveau surnom dans les sites branchés du hockey autrichien.

Finalement, pour vous mesdames, les potins. Pierre est toujours marié, a toujours un enfant, aime skier et n’a pas de phrase spéciale à dire en allemand.

9 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.