Le Sportnographe

Scandale ! Georges Laraque n’aime pas le golf

Pendant que nous étions occupés à lire les 32 articles sur Alex Tanguay qui remplissaient les pages de nos journaux favoris, un scandale éclatait sur les ondes d’une radio 24/24 à propos de l’absence de Georges Laraque sur les allées du Club de Golf de Laval-sur-le-Lac. C’est que voyez-vous, les médias cherchent à parler le moins possible de paralympiques pour se concentrer sur les vraies affaires : le handicap au golf des joueurs de Canadien. Si Laraque avait été sur les lieux, ce ne serait pas 32 articles sur Alex Tanguay que vous auriez pu lire, mais bien 32 articles sur Tanguay ET 32 articles sur Laraque.

Certaines rumeurs allaient jusqu’à proposer que Georgie était resté à Edmonton afin de tourner une publicité de revitalisant, ce à quoi le principal intéressé a répondu : “pffff”.

Heureusement, il y avait Jean-Charles Lajoie pour redresser les torts et dire en pleine face à Laraque qu’il était maintenant un Roi et qu’il se devait de satisfaire la plèbe, de se rapprocher du petit peuple, en s’adonnant à un sport éminemment roturier, le golf. “Le bon Dieu est rendu sur le shift de nuit, c’est toi qui travail de jour asteur !“, dit l’animateur, expliquant du même souffle qu’il ne voulait pas mettre de pression sur le joueur.

Vous le savez, nous du Sportnographe ne sommes pas du genre à sauter rapidement aux conclusions, sauf lorsqu’on obtient des photographies de José Théodore au bras de Paris Hilton. C’est pourquoi nous n’évoquerons pas la racisme et le xénophibie tout de suite. Mais attention gens des médias, nous veillerons au grain.

En tous les cas, on ne sait pas pour vous, mais on trouve que ça commence assez bien un début de présaison.

20 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Vincent Guzzo, qui songe à se présenter à la chefferie du PLQ
    – Tu l’as eu l’appel, t’as répondu quoi? – J’ai dit écoute, je reviens de Miami, du spring break, pis on aura la chance de s’assir, de discuter pis de voir. – Ah, t’es ouvert!
  • Marc Tanguay, pas nécessairement tanné du 3e lien
    Ce qui est clair, c’est que ça prend un lien additionnel. D’abord transport collectif, auquel on pourrait analyser d’adjoindre du transport routier. Puis, tu as raison de ramener l’aspect de sécurité. Si on ne peut plus emprunter le pont Pierre Laporte, on est dans le gros trouble.
  • Marc Tanguay, tanné du 3e lien
    Troisième lien, c’est du gros n’importe quoi. On dépense tellement de temps, d’énergie, de salive, d’encre, de temps radio, de temps TV sur un projet fantôme qui n’existe même pas dans le budget, puis qui n’est pas justifié. […] Je suis tanné de parler du troisième lien, moi.
  • Rémy Trudel, sans inflation
    Le budget du ministre des finances, c’est un bon budget de banquier. Est-ce qu’il a manipulé les chiffres? Ben non. C’est de l’inflammation verbale de dire qu’il a manipulé les chiffres. Un peu d’inflammation.
  • Justin Trudeau, à propos de l’ingérence chinoise
    On a besoin d’assurer que les Canadiens sont rassurés que nos politiciens ne sont pas impactés par l’ingérence chinoise.

Catégories