Le Sportnographe

Saboter les bâtons de l’adversaire

Canadien s’apprête à jouer un match important contre le Philadelphie. Contrairement aux idées reçues, les points qui sont en jeu dans cette rencontre sont tout aussi nécessaires que les points en fin de saison, et peut-être même plus si les pronostics d’Isabella venaient à être contredits (ce qui est hautement improbable).

Ce n’est pas comme les buts en début et en fin de période qui ont la propriété de fouetter ou de démoraliser des troupes, dépendamment de quel bord vous êtes. Le Baron, qui se remet présentement d’un claquage à l’épaule après avoir trop forcé sur le bras de son lazy boy, a d’ailleurs toujours milité pour que Canadien développe un système de jeu favorisant cette catégorie de buts déterminants.

Certains observateurs de l’écosystème tricolore ont toutefois une autre façon de voir les orientations que devraient prendre l’équipe de Carbo. En effet, selon un éminent confrère d’un empire médiatique ennemi, Canadien devrait “essayer de briser les bâtons de Peter Forsberg demain soir à Philadelphie”, rien de moins. C’est que lors des tirs de barrages le week-end dernier, Forsberg a refusé de s’essayer sur le gardien adverse parce que ses bâtons étaient en mauvais état.

Évidemment, on peut comprendre que trois jours sans hockey, ça fait peu de nouvelles à se mettre sous la dent. Même ici au Sportnographe, nous avons presque pensé faire un topo sur André Vincent, un copain de Guillaume Gui Gui Gui Latendresse évincé de Loft Story. Mais de là à faire une demi-page sur l’opportunité de saboter les bâtons d’un joueur adverse dans la perspective de le voir refuser de se présenter au cours d’une troisième fusillade en trois matchs, il y a un pas que jamais nous n’allons franchir.

7 commentaires

Laisser un commentaire

  • Je voudrais dire au Sportnographe que je le félicite de ne pas tomber dans la facilité médiatique. Effectivement, une histoire de sabotage de bâton aurait vraiment été de très mauvais goût. Merci de ne pas devenir la risée des sources d’information en sport.

  • Il semble que Kovalev ait décidé d’appliquer cette stratégie… il devra toutefois être plus discret et éviter les pénalités comme celle qu’il a purgé en 1ere à Philadelphie

  • L’écosystème tricolore !!! Il (Canadien) se trouve à être le refuge de quelques espèces en voie de disparition en la personne de Sir Robert Gainey, de M. Guy Carbonneau et de quelques sous-fifres dont nous ne connaissons même pas le nom.

    Oui ! le fan de Canadien doit se résoudre à accepter que Canadien accuse des faiblesses et que l’utilisation de ruses telles le bris d’équipement, l’intimidation des émotions adverses et les wake-up call a 3 h du matin pour disturber l’adversaire sont quelques choses qui seront nécessaires cette année afin de faire le détail.

    Malgré ce départ fulgurant qui n’est que poudre aux yeux, elle est loin l’époque où l’on ne pouvait qu’être appaisé en pensant que Canadien comptait sur des guerriers tels : the great Casseau , l’écureuil denis savard, Mike McFee, Vincent damphousse, Pierre Turgeon et un état-major qui comptait de vraies têtes de hockey : Lappy, Charles Tiffault et principalement le Sénateur.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.