Le Sportnographe

Ron Fournier à TVA : Le Sportnographe se fait damer le pion

Ron Fournier et le Sportnographe n’ont eu aucun pourparler, mais ça n’empêche pas que le comité consultatif du département des ressources humaines tempêtait dans sa tête depuis belle lurette afin de trouver le numéro de téléphone du principal intéressé. Finalement, c’est TVA qui aura fait l’acquisition de l’animateur de concession(s).

“C’est sûr que ça aurait bien fait”, a déclaré le VP finances du Sportnographe, Normand Leblond, celui-là même qui avait accordé un contrat de 15 ans au Baron, contrat sur lequel ce dernier s’est assis avec beaucoup d’élégance.

Mais il y a de l’espoir pour LA référence en sport. Il reste peut-être un peu de place dans l’horaire de M. Fournier, quelque part entre Salut Bonjour !, LCN, les nouvelles avec Sophie Thibault, les Amateurs de sports, Bonsoir les sportifs et des annonces de St-Hubert BBQ.

Dans tous les cas, le Sportnographe en sortira gagnant puisque nous pourrons désormais vous présenter en cinémascope ledit Rônalle expliquer que Kostopopoulos nous a fait caca dans la patate frite (ou quelque chose comme ça) dans un prochain épisode de Sportnographe.tv.

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • Ezt-ce que cette nouvelle, à fort contenu, est pour annoncer un retour des capsules SPORTNOGRAPHE.TV ? Est-ce que j’ai bien lu entre les lignes ? Votre nouvelle engin graphique vous permet-il de faire Mark Streit en 3D ?

  • Wow, j’en reviens pas que Ron Fournier ait passé si proche d’être ajouté au Payroll de Sportnographe.

    Nous sommes vraiment chanceux que le comité d’administration de Sportnographe ait décidé de singer la méthode de négociation de Robert Gainé de cuir, soit commencer par penser que le candidat pourrait être intéressant et finir en pensant que le joueur aurait été intéressant.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.