Le Sportnographe
Robert Hartley : « Heille je parle français moé »
Accueil » Chapeau Richard ! » Robert Hartley : « Heille je parle français moé »

Robert Hartley : « Heille je parle français moé »

Ici, au Sportnographe, ce ne sont plus les contacts qui manquent quand vient le temps d’obtenir ce qu’on veut. La preuve, si on voulait recevoir Marie-Chantal Toupin dedans la Ligne du vieux poil, ce serait facile de même. Pour vous, donc, voici l’intégralité d’une entrevue que le prochain entraîneur de Canadien m’a accordée mercredi en échange de gros cash, car c’est bien connu dedans le milieu, le silence est d’or, mais la parole est d’argent.

Par ailleurs, notez que, contrairement aux autres journalistes écrits qui font toujours passer leurs interviewés pour des prix Nobel de la langue en corrigeant toutes leurs fautes, ben ici, on se contente d’être une courroie de transmission en livrant les propos tel que vraiment recueillis.

PMA : Bonsoir Robert.

RH : Ca vas-tu t’être long ?

PMA : Deux mots : Canadien, entraîneur.

RH : Mets-en pis je pense pas que c’est parce j’ai pu de job comme qu’on dit que je sais pas de que c’est je parle quand je fais des affaires comme le coachage, t’sé, je fais des workshops de perfection a’ec Joël la fin de semaine. Y’a un estie de beau chalet dans le nord.

PMA : Que feriez-vous pour bien communiquer avec Saku ?

RH : J’y parlerais en anglais lui.

PMA : Carey Price, Jaroslav Halak ?

RH : Ceuzes qui pensent que je vais me mouiller dans l’eau là-dessus vont pogner un flat sa bédaine parce je veux pas repartir de référendum là-dessus pis anyway c’est Price le goaler numéro un pis Halak ben c’est l’autre qui suit.

PMA : Un instant, mon téléphone sonne.

RH : M’aller pisser.

PMA : Munger, oui, je te rappelle tantôt. Inquiète-toi pas, là, m’a l’écrire encore ta chronique cette semaine. Mais là, laisse-moi travailler, ok.

RH : Je te dis que ça me gêne pas de pisser avec ça mon gars.

PMA : Dernière question Robert, vous pensez quoi des journalistes montréalais ?

RH : Je pense que c’est toute des bons Jacks except Mathias Brunet pis peut-être Jean-Charles Lajoie itoo mais lui c’est pas pareil c’est pas un journaliste en té cas.

PMA : Merci Robert.

RH : Je sue comme un cochon, s’cuse-moi si je sentais, hein.

6 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, inquiet
    Les idéologies autoritaires sont de plus en plus influentes partout dans le monde, y compris ici au Canada. Sont-ils morts en 1944 seulement pour repousser de quelques décennies le triomphe de la tyrannie qu’ils combattaient? #jourj
  • Gilles Proulx, à propos des gens de Québec
    Mais quand tu vois à Québec Éric Duhaime. Un gars qui a changé 25 fois d’idée et qui démontre que les Québécois de la vieille capitale sont globalement des inférieurs. Eille, le complotiste, on va se ranger derrière le complotiste à Éric Duhaime. Y’a toujours eu des hurluberlus à Québec pour vraiment attirer une foule. […]
  • Le bêtisier “La belle et la bête” du 8 mai 2021
  • Michel C. Auger, qui oublie le nom de son émission
    Bonjour, ici Michel C. Auger, c’est jeudi 22 avril, c’est Midi Impôt. Ben oui, j’ai fait le lapsus, Midi Impôt. Ça vous dit tu ce que j’attends de mon comptable bientôt?
  • Luc Ferrandez, interrompu par son fils
    – Voir les gens vivre dans les parcs, c’est normal et essentiel à la vie en communauté. – C’est tu un piano que j’entends en arrière? – Attends une minute. Henri, j’suis à la radio! Caliboire, j’y ai dit mille fois. – Eille, c’est tellement pas grave! – Attends une minute. Arrête immédiatement. – Non, […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.