Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Rene Bourque » René Bourque menacé de disparaître

René Bourque menacé de disparaître

La nouvelle de l’opération subie par René Bourque cette semaine n’a provoqué que quelques entrefilets dans les journaux et peut-être quelques discussions entre deux contrefilets à la brasserie du coin. C’est que le peuple est occupé à se demander lequel des partis politiques est le moins pire en vue des prochaines élections. C’est d’autant plus difficile qu’aucun parti n’est en mesure de promettre qu’il y aura bel et bien une saison de hockey cette année. Encore une fois, les vrais enjeux ont été occultés dans cette campagne.

Mais revenons à notre René Bourque, ce genre d’Andreï Kostitsyn nord-américain obtenu en retour de Mike Cammalleri. Ce joueur de troisième trio déguisé en joueur de deuxième trio (ou l’inverse) se doit de faire oublier à l’amateur de Canadien l’impression qu’il est un méchant pogneux de beigne.

Mais un danger plus grand le guette : celui de faire oublier qu’il existe tout court. Si la saison a bel et bien lieu, Bourque pourrait annoncer après douze semaines de réadaptation qu’il est prêt à revenir au jeu. Malheureusement, tout le monde risque d’avoir oublié son existence à ce moment et on imagine que ce serait là une excellente occasion pour la direction de Canadien de le balayer sous le tapis de l’histoire afin qu’on n’en entende plus jamais parler.

Manipuler l’histoire est pratique courante chez Canadien. Non, mais pensez-vous vraiment qu’Aurèle Joliat a déjà existé ? On souhaite à René Bourque qu’il y ait lockout jusqu’à son retour au jeu, sinon, il pourrait n’avoir été que de l’eau sur le dos de Canadien.

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • Si il change son numéro pour le #13 et qui pratique ses slapshots sur un genou, on aura peut-être l’impression que l’échange n’est jamais arrivé.

  • Comme un pays en voie de développement dans sa pleine reconstruction (le Burkina Faso, mettons), Reneuh est comme un Bourque qui n’a face au destin jamais plié les tchins (comme dans tchin tchin, genre). Heureusement, Molson (le monsieur, pas la bouésson) saura remédiatiser sa face à la situation déjà Ford lockcahotique et convaincre ainsi la bête manne Gary d’arrêter de niaiser avec le puck, toé chose. Canadien ? Mets-en !

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.