Le Sportnographe
Rapatrier Sergeï Kostitsyn
Accueil » Sergei Kostitsyn » Rapatrier Sergeï Kostitsyn

Rapatrier Sergeï Kostitsyn

sergeik

Il y a eu le retour de Michel Therrien. Puis ceux de Michael Ryder et de Jeff Halpern. Force est de constater que la tendance chez Canadien est de rapatrier ses joueurs du passé. Et ça semble bien fonctionner puisque la Flanalette continue de remporter des matchs, sauf contre le Buffalo.

À l’orée de la date limite des échanges, l’occasion serait belle de continuer sur cette lancée en rapatriant d’autres joueurs de l’équipe légendaire de la fin de la dernière décennie, une équipe qualifiée de dynastie chez les propriétaires de bars de la rue Crescent.

Et pourquoi ne pas poursuivre avec Sergeï Kostitsyn? La production du petit gars de la banlieue de Tchernobyl a considérablement augmenté depuis son départ pour Nashville, mais il connaît maintenant une saison plus difficile. Après l’épisode comique où on le voit se lancer à la poursuite du Gatorade sur le banc des joueurs, il est fort à parier que Canadien pourrait l’obtenir pour une bouchée de pain.

Avec les blessures à Bourque, Diaz et Prust (il y a White aussi, mais on s’en sacre un peu), Kostitsyn serait une excellente police d’assurance sur qui jeter le blâme d’une défaite crève-coeur en plus de s’insérer avantageusement dans ce retour vers le futur que Canadien semble tenter de réaliser. Il ne fait aucun doute que Marc Bergevin doit rapatrier Sergeï.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Jérôme Blanchet-Gravel, with a lot of rhum
    Dans l’entrevue accordée à La Presse et au Journal de Montréal, François Legault apparaît comme une sorte d’Elvis Gratton sanitaire là. Qui s’est donné la mission de mettre le Québec sur la map du confinement mondial. Il développe une sorte de vision, un espèce de Think Big sanitaire.
  • Nathalie Petrowski, avec doigté
    On peut les compter sur les dix doigts de la main.
  • Richard Martineau, à propos des gens qui veulent bannir les livres de Dr. Seuss
    Y’ont une vision de transformer totalement l’humanité comme les Russes l’avaient, comme Mao l’avait. Faire table rase, y’a pu d’homme, y’a pu de femmes, tout ça c’est fini, tous les anciens livres, c’est terminé, on va tout brûler, et on va recommencer avec nos valeurs qui sont les bonnes et les seules acceptables. C’est des […]
  • Luc Ferrandez, à propos de M. Patate
    Évidemment, si c’est juste Hasbro qui a pris une décision pour en vendre plus des Mr. Patate, c’est une décision de marketing pis ça fini là. Ce qui nous fait peur derrière tout ça, pis la raison pour laquelle y’en ont parlé aux États-Unis aussi, c’est le totalitarisme.
  • Horacio Arruda, à propos des variants
    On est actuellement dans une période d’une mer calme, sur un plateau, pas trop de vagues, ça ne descend pas. Mais, en dessous, il y a des requins, et ces requins-là, ce sont les variants. C’est des souches qui sont beaucoup plus transmissibles, pis y’en a beaucoup plus dans la région de Montréal qu’il y […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.