Le Sportnographe
Raitis Ivanans, pas fait fort
Accueil » Chapeau Richard ! » Raitis Ivanans, pas fait fort

Raitis Ivanans, pas fait fort

Raitis Ivanans, celui dont le nom est difficile à dire après deux-trois Molson Ex (probablement parce qu’il a joué moins de 4 minutes depuis le début de la saison et qu’on a pas eu le temps de se pratiquer), s’est fait un gros bobo en mangeant une baffe du grand Zdeno Chara.

Le combat, qui aura duré moins de temps qu’il n’en faut pour dire “enweille, tues-le !”, s’est soldé par un solide coup de poing de Chara alors que notre pauvre letton était à genoux, suppliant le défenseur du Ottawa de l’épargner. Le gaillard se ramasse donc avec une fracture de l’os orbital de l’oeil gauche.

Heureusement, il semble que Canadien ne voit pas l’intérêt de rappeler Peter Vandermeer (est-ce un Hollandais celui-là ?) pour combler la perte du dur-à-cuire. Ça laissera plus de place pour nos petites recrues rapides que les journalistes appellent désormais selon une formule consacrée “les jeunes joueurs aux noms imprononcables”.

D’ailleurs, quelqu’un pourrait m’expliquer si on dit “plekaneche”, “plekanek”, “plekanetz” ou “plecanex” ?

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.