Le Sportnographe
7891443 600px
Accueil » Carey Price » Price empêche Gomez de compter

Price empêche Gomez de compter

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

Des experts de la statistique qui maîtrisent les lois de l’addition et de la division ont calculé que Canadien comptait moins de buts quand Carey Jésus Price était devant le filet. La Flanalette en compte 3,24 quand c’est Halak qui garde les buts, et 2,19 lorsque c’est Price. Et les buts dans les filets déserts de Scott Gomez sont inclus dans ce calcul.

On comprend un peu Canadien disons. Personnellement dans notre Ligne de Garage, quand je m’en vais en échappée après avoir déjoué sept joueurs adverses suite à une passe sans faire exprès de Munger, je lance à côté du net pour qu’il n’obtienne pas de mention d’aide sur le jeu.

J’ai souvent demandé à notre directeur général que l’on échange Munger à un autre club (à l’équipe de l’ASSQ, notre adversaire le plus coriace, par exemple), mais personne n’en veut, semble-t-il. Ce qui n’est pas le cas de Carey Price. En effet, qui ne voudrait de Jésus l’enfant Jésus dans son équipe ?

La mauvaise influence de Price sur ses coéquipiers mine la crédibilité de Robert Gainey. Si Halak avait gardé tous les matchs, Scott Gomez aurait assurément plus de buts dans des filets déserts, Latendresse serait encore avec l’équipe et en voie d’en scorer 30, et Markov ne se serait jamais scié la jugulaire du pied sur le patin de Carey. Pensez à ça pour voir, et après, venez pas nous dire qu’il ne faut pas échanger Price.

12 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.