Le Sportnographe

Pour un examen de tomodensitométrie aux arbitres

L’histoire du match : Une fois c’t’un russe, un portugais, et un newfie qui essaient de la mettre dedans. Le russe la passe au portugais, qui la remet au newfie… qui casse son bâton. Non, mais Canadien a tellement peur de briser ses beaux bâtons verts qu’il donne dans la passe molle et le dégagement non refusé. D’ailleurs, dans l’esprit symbiotique des gens de la section recherche et développement du Sportnographe, une théorie prend forme : sont-ce là les bâtons obtenus dans l’échange de José Théodore ?

Il se déploie une drôle d’atmosphère déchargée de momentum autour de Canadien depuis que les bâtons de ses joueurs se désagrègent au contact des rondelles, et depuis que ceux de Caroline tendent à se balader du côté de l’absence de visière des téméraires porte-étendards de la flanalette. On a comme l’impression que Caro vise les yeux et que les arbitres ferment les leurs. Il faut dire que le refus d’un but des Ouragans nous avait un peu réconciliés avec l’arbitrage, mais ce n’était que de la poudre aux yeux pour endormir le spectateur et lui faire croire que de complot il n’y avait pas. Les zébrés ont par la suite persisté à ne pas constater les évidents bâtons élevés et le pas si évident troisième but de l’adversaire.

Pour ces raisons et considérant le succès qu’a obtenu la première pétition du Sportnographe pour que Canadien fasse les séries (qui peut nier le lien causal entre la pétition et Canadien en séries ?), les conseillers juridiques du site ont proposé d’intenter un recours collectif contre l’arbitrage. Nous vous invitons donc à signer cette modeste contribution à une tentative de déjouer les défaillances dans la vision latérale et même frontale des arbitres lorsque c’est Canadien qui se fait harponner la tronche.

D’autre part, il semble que l’oeil de Koivu ne serait finalement pas trop pire et qu’on pourrait revoir le petit finlandais au cours de cette série. L’examen de tomodensitométrie n’a révélé aucun dommage important dans la région coincée entre le nez, le front, la joue et l’oreille du capitaine. Le Sportnographe propose d’obliger aussi les arbitres de la LNH à subir un examen de tomodensitométrie. Canadien en six.

4 commentaires

Répondre à Dr Mulder Annuler la réponse.

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.