Le Sportnographe

Pour toujours Canadien

Photo : THE CANADIAN PRESS/AP files
Photo : THE CANADIAN PRESS/AP files

Il y a de ces choses dont on croit qu’elles dureront éternellement. Prenez un match contre le Nashville. À 55 tirs, on avait presque l’impression que ça allait durer comme ça jusqu’à la fin des temps, ou au moins jusqu’à la retraite de Chris Chelios. Mais non, Canadien a pu rentrer se coucher, et Carey Price danser en ligne dans un café de Nashville.

C’est un peu la même chose qui est arrivée avec Canadien (en général). Avec plusieurs douzaines de Coupe Stanley, on se disait bien que ça allait durer pour toujours, à tel point qu’on en avait fait un film auquel on avait donné le nom de “Pour toujours Canadien”.

Or, Canadien s’est quelque peu planté avant la sortie du film. Les acteurs principaux, Saku Koivu, Alex Kovalev, et Bruce Willis ont été abandonnés sur le marché des joueurs autonomes. Leurs remplaçants se sont avérés des starlettes de série B, et les jeunes sont partis sur la brosse à en oublier le script pourtant si simple : “Canadien eut 100 ans, gagna la Stanley, vécu heureux et eut beaucoup d’enfants”.

Ça donne qu’en ce début de fin de centenaire, Canadien se dirige tout droit vers une saison en deçà de celle du Islanders, ce qui n’est pas peu dire. Et le drame dans tout ça, c’est qu’ils n’ont pu changer le titre du chef-d’oeuvre cinématographique en l’honneur de l’équipe pour quelque chose de plus modeste. “Canadien, c’est pas pour demain”, ça aurait bien fitté, non ?

5 commentaires

Laisser un commentaire

  • Hahaha, quel excellent titre de film.. Je n’ai pas vu le film, mais avec tout ce que j’entends, je pense que la version du sportnographe serait pas mal meilleure…

  • bla bla bla…du négatif de fan décus…et bien j’ai vu le film lundi et croyez moi ca vallait mon billet a 16 piasse. enfin j’ai eu le droit a du bon hockey cette années et en plus j’ai passé une belle soirée avec ma blonde et 14 000 autres personnes. Le film est super bon, c’est pas juste du hockey, ya des histoire et c’est correct dememe!

    franchement, je n’ai pas été décu du film…j’aimerais en dire autant des Habs cette année!

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories