Le Sportnographe

Pour toujours Canadien

Photo : THE CANADIAN PRESS/AP files
Photo : THE CANADIAN PRESS/AP files

Il y a de ces choses dont on croit qu’elles dureront éternellement. Prenez un match contre le Nashville. À 55 tirs, on avait presque l’impression que ça allait durer comme ça jusqu’à la fin des temps, ou au moins jusqu’à la retraite de Chris Chelios. Mais non, Canadien a pu rentrer se coucher, et Carey Price danser en ligne dans un café de Nashville.

C’est un peu la même chose qui est arrivée avec Canadien (en général). Avec plusieurs douzaines de Coupe Stanley, on se disait bien que ça allait durer pour toujours, à tel point qu’on en avait fait un film auquel on avait donné le nom de “Pour toujours Canadien”.

Or, Canadien s’est quelque peu planté avant la sortie du film. Les acteurs principaux, Saku Koivu, Alex Kovalev, et Bruce Willis ont été abandonnés sur le marché des joueurs autonomes. Leurs remplaçants se sont avérés des starlettes de série B, et les jeunes sont partis sur la brosse à en oublier le script pourtant si simple : “Canadien eut 100 ans, gagna la Stanley, vécu heureux et eut beaucoup d’enfants”.

Ça donne qu’en ce début de fin de centenaire, Canadien se dirige tout droit vers une saison en deçà de celle du Islanders, ce qui n’est pas peu dire. Et le drame dans tout ça, c’est qu’ils n’ont pu changer le titre du chef-d’oeuvre cinématographique en l’honneur de l’équipe pour quelque chose de plus modeste. “Canadien, c’est pas pour demain”, ça aurait bien fitté, non ?

5 commentaires

Laisser un commentaire

  • Hahaha, quel excellent titre de film.. Je n’ai pas vu le film, mais avec tout ce que j’entends, je pense que la version du sportnographe serait pas mal meilleure…

  • bla bla bla…du négatif de fan décus…et bien j’ai vu le film lundi et croyez moi ca vallait mon billet a 16 piasse. enfin j’ai eu le droit a du bon hockey cette années et en plus j’ai passé une belle soirée avec ma blonde et 14 000 autres personnes. Le film est super bon, c’est pas juste du hockey, ya des histoire et c’est correct dememe!

    franchement, je n’ai pas été décu du film…j’aimerais en dire autant des Habs cette année!

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • François-Philippe Champagne, à propos de la chefferie du PLQ
    – Certains vous voient prendre la tête du Parti Libéral du Québec, est-ce que ça vous intéresse? – Ben je vous dirais, écoutez, je le dis toujours, je pense que je fais un bon travail à Ottawa. Même ma mère est contente de ce que je fais, imaginez. Alors je vous dirais que ça prouve […]
  • Vincent Guzzo, à la défense de Pierre Fitzgibbon
    Quand moi comme homme d’affaire, je veux faire un projet, que je pense qu’il va faire rayonner le Québec. Pourquoi moi je peux pas appeler mon chum? […] Peut-être que moi j’apprends qu’il y a un besoin économique de quelque chose au Québec, ben j’amène ça. Vice-versa. Moi j’ai besoin d’une égévolation. Pourquoi moi je […]
  • Guillaume Dulude, à propos des féminicides
    Féminicide, ça s’apparente beaucoup à génocide. OK, un génocide, juste pour le rappeler, pour tout le monde, ce que c’est : c’est un groupe qui s’organise pour anéantir et exterminer un autre groupe. C’est une planification d’extermination. Alors on utilise “féminicide”, comme si les hommes se regroupent entre eux et font une planification similaire, c’est-à-dire […]
  • Pierre Fitzgibbon, à propos de la chasse aux faisans
    Ben, je trouve ça un peu ridicule. Je n’arrêterai pas de voir mes connaissances, je n’arrêterai pas de faire mes activités à cause du Journal de Montréal.
  • Pierre Poilievre, qui a une preuve que les armes sont destinées à la chasse
    Si on regarde la liste des armes en question. Y’a certaines qui ont le mot canard ou oiseau dans le nom, donc c’est vraiment des armes qui sont utilisées pour chasser les canards.

Catégories