Le Sportnographe

Pour l’abolition de l’aiguisage des patins

Photo : CP
Photo : CP

Ici, au Sportnographe, on n’a pas peur de dire des affaires.

Et cette fois-ci, on va le dire pas à peu près : heille ça suffit les blessures!

Oui madame, ça suffit. On en a perdu du monde depuis le début de la saison et il est inconcevable que ça se poursuive.

De quelle façon pouvons nous réduire le fléau des blessés? Facile.

Si on se concentre sur les blessures graves qui ont sauvagement attaqué les plus bons d’entre nous, on remarque une chose : sont pas loin d’être pareilles.

Robert Lang – Andrei Markov – Donal Daudette – Richard Zednik et maintenant Cam Ward : les coupures.

Comment enrayer ce problème?

Le Sportnographe a une solution qui en jette fait qu’attachez vot’ casque : il faut mettre un terme à l’aiguisage de patins. Rien de moins.

Imaginez la saison que Canadien aurait connue l’année que Donal Daudette s’est amené avec le trois couleurs? Ça aurait mené Canadien à être dans une meilleure position l’an dernier et imaginez une saison avec Robert Lang en plus? Probablement un Coupe. Et si, par malheur, elle nous aurait échappée, nous la récolterions cette année.

Mais avec ces maudits patins aiguisés comme des lames de patins, oubliez ça.

Il faut qu’on arrête d’aiguiser nos patins. Ça suffit le risque de blessure du type “tranche-moi le tendon”.

Les Pierre Gervais de ce monde ont trop fait de tort aux équipes du NHL et il faut être conséquent et prendre une décision claire. Comme on a obligé les joueurs à mettre des casques quand ça devenait trop dangereux de jouer avec pas de casque, il faut arrêter d’aiguiser les patins quand ça devient dangereux de jouer avec des patins aiguisés.

Bingo.

8 commentaires

Répondre à Mac Templeton Annuler la réponse.

  • N’oublions pas ces autres grands coupés, Al Iafrate et Clint Malarchuk (Malarchuck?… Malarchuq?). Petr Svoboda s’était fait faire un virage brusque sur la main en 87′, aussi, y’m’sembe. Bref, le passage aux patins de filles me semble s’imposer.

  • Et ça entrainerait pas davantage de blessures dans la région du bas du corps, petit coin du monde aussi appelé la Laine?

    Il faudrait monter un comité de cogitation la-dessus, avec Chris Chelios à sa tête pour que ce soit divertissant!

  • Les patins pourraient être montés sur des micro-roulements à billes et la surface glacée pourrait être remplacée par un plancher de polyéthylène très haute densité.

    La sécurité avant tout.

  • Bon bon BON! Entendez-vous çà? ça voête quoi après? L’interdissage des morsurations au visage à la Jarkko Ruutu? L’abolissure des coups de bâton en pas de bois dans le haut du cou? On le voit bien, Munger, votre agenda caché : faire de ce sport un jeu yousski faut marquer des buts! Moi je dis : NAIVEUR.

  • Pour enrayer ce problème, je propose l’abolition de la LNH pour la création de la LNHB, la Ligue nationale de hockey bottine. Le hockey entre dans une nouvelle ère.

  • Bonne idée monsieur Munger. Même que je pense qu’il faudrait éliminer complètement les patins.

    Et pour éliminer les blessures des coups de bâton, ben c’est simple: éliminer les bâtons et pousser la rondelle avec le pied.

    On pourrait aussi sjouer sur le gazon, pour éviter de glisser sur la glace. Et remplacer la rondelle par un ballon. Me semble que ce serait un sport populaire.

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Gilles Proulx, à propos de Dominique Anglade qui danse sur du Black Eyed Peas
    Elle est encore la fille du rock and roll américain. Elle a même pas la décence sachant qu’elle se fait cibler par une caméra ou un appareil sonore, même pas avoir la décence de dire, je vais prouver que je me bat pour ce Québec.
  • Richard Martineau, en crisse
    Message aux épiceries… Pouvez-vous mettre tous vos criss de produits sans alcool à la même crisse de place, avec un criss de gros écriteau annonçant PRODUITS SANS UNE CRISSE D’ONCE D’ALCOOL, comme ça, on n’aura pas besoin de faire le criss de tour de votre criss de magasins 10 crisses de fois… Même vos criss […]
  • Denise Bombardier, pas woke
    C’est en fait un espèce de texte à la bolchévique qui dit, tu ne peux plus dire, tu ne peux plus blesser les gens. C’est en fait le yokisme à son meilleur.
  • Jérôme Blanchet-Gravel, à propos de marche pour le climat
    La marche pour le #climat est une incantation pas si loin de la danse de la pluie. On demande la clémence des dieux pour avoir de bonnes récoltes, on leur demande pardon pour avoir trop pris l’auto. Contre le démon du réchauffement, un rituel en l’honneur de la Déesse Fraîcheur.
  • François Legault, imaginatif
    – Écoutez, y’a personne qui a une job garantie à la CAQ. – Ben vous venez de dire, y’a pas personne qui a un futur ministre de la santé meilleur que Christian Dubé. – Ouais – Ben là, ben futur, ça veut dire qu’il va rester. – (…) – Si on a un dream team, […]

Catégories