Le Sportnographe

Pour la création d’une Expos Nation


La rumeur court qu’un groupe d’investisseurs Québécois serait sur le point de passer très proche de possiblement ramener les Expos à Montréal. C’est Rodger Brulotte qui l’a dit, donc ça doit être vrai.

D’ailleurs, si nous n’avions pas cette réputation de publication rigoureuse et pas sensationnaliste, on commencerait sans doute déjà à se demander si les nouveaux Expos devraient s’appeler les Expos ou si leurs dirigeants devraient plutôt choisir un nouveau nom. Nous en tout cas, on proposerait “Canadien”. Ça, c’est un nom winneur.

Dans tous les cas, il convient de se pencher sur l’opportunité de créer une Expos Nation (prononcez “Nationeunne”) afin de mousser la candidature de Montréal. S’agit de se trouver une base d’amateurs de balle (c’est le plus grand défi) et de les rassembler par l’entremise des internets dans le but de leur vendre des t-shirts Expos Nation et de faire la piasse.

Ensuite, on s’en va en autobus au Milwaukee faire des grimaces à TV pendant un match des Brewers, on sort manifester par milliers contre les changements climatiques pour financer un nouveau stade avec nos taxes et on gosse Bud Selig assez pour qu’il décide de plutôt donner une équipe à Saskatoon. Une stratégie éprouvée, succès garantis.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories