Le Sportnographe

Pour en finir une bonne fois pour toutes avec le Baron

NDLR : Nous permettons ici à Jean Dion de répliquer à un texte fort éclairant du Baron publié la semaine dernière dans lequel il révélait que Sportnographe est contre le retour du Nordiques dans la LNH. Le lecteur assoiffé d’objectivité journalistique aura tout avantage à savoir que Jean Dion a été et est toujours (!) un fier partisan du Nordiques.

Ma maman m’avait prévenu qu’on trouvait des cochonneries sur le Net, et ma naïveté a disparu quand Canadien a remplacé Sam Pollock par Irving Grundman, mais jamais je n’aurais pensé trouver pareil ramassis de saletés que ce supposé réquisitoire — ou plutôt, requis suppositoire — anti-Nordiques du Baron. Il doit être bien fru, le Baron, pour passer ses soirées tout seul dans le sous-sol de banlieue de ses parents à pondre ce genre d’œufs pourris. Il doit ne pas pogner fort avec les filles, fussent-elles partisanes de Canadien, le Baron. Faut dire qu’il n’a pas une aussi belle moustache et un aussi chavirant Longueuil que moi.

Si je ne me retenais pas, je voterais conservateur pour que soit enfin censurée cette voix qui menace l’ordre public. Mais je me retiens, parce que je veux voir Denis Coderre au pouvoir. C’est lui qui va sauver le Canada, d’ailleurs je l’ai dans mon pool plutôt que ce scélérat de Shane Doan.

Cette sortie, qui n’arrive pas à la cheville d’un torchon de secondaire II ni du ligament croisé antérieur d’une chanson de Lynda Lemay, suinte à pleins gaz, dans le sens de, l’aveuglement entêté, la jalousie et la trace de brake dans les combines quand ça rencontre Gord Donnelly dans le coin. Perfide comme une perte de conscience de Jean Hamel quand il fait semblant de n’avoir pas vu venir la percutante gauche de Louis Sleigher. Entourloupé comme le combover de Jacques Lemaire. Visqueux comme la coiffure brillantinée de Kerry Fraser le soir où il refusa le but d’Alain Côté, le but le plus bon de l’Histoire. Promis à l’abandon hâtif comme la carrière de Steve Penney.

Messieurs dames, procédons poing par poing. Ce qu’a d’ailleurs fait Jean Hamel, sauf qu’il s’est arrêté à un.

Aveuglement entêté. Le Baron, à l’instar de quantité innombrable de ses copains beurrés tricolore — Yvan Piquette, Réal Munger, Paul Meilleur-Aucoin, autorisez-vous à vous sentir visés —, connaît une seule chose dans la vie : Canadien. Ben oui, mes grands, 24 coupes Stanley. Bra-vo. En 100 ans, ça veut juste dire que les autres clubs en ont trois fois plus. Mais les autres clubs, on le saura, c’est juste de la chnoute. Demandez au Baron de vous nommer l’ailier droit du quatrième trio du Columbus. Baron ? Mais de Canadien, je suis sûr qu’il peut nommer jusqu’au placier de l’extrémité ouest de la Zone Saputo.

Le Baron devrait pourtant savoir que Canadien n’a jamais été aussi poche que depuis que Nordiques est parti pour Avalanche. Combien de coupes Stanley depuis le départ de Nordiques ? Exactement cela : zé-ro. Nordiques forçait Canadien à se bouger un peu le popotin et à recruter du talent local plutôt que du beu de l’Ouest (aujourd’hui, de l’étrange qui parle même pas français). Après : zzzzzzz. Remarquez, Canadien était pas beaucoup plus fort à l’époque, ou il se faisait ramasser par Nordiques en prolongation du match décisif dans le détail, ou il devait compter sur Patrick Roy, qu’il n’a dû d’aller chercher qu’au fait que Nordiques avaient été charitables en 1984 en le lui laissant et en repêchant Trevor Stienburg, 12 points en carrière, longtemps avant.

Ah oui, et combien il a gagné de coupes Avco, Canadien ? Je vous remercie.
Jalousie. Oui, le Baron est jaloux. S’il n’avait pas eu la couche aux fesses à ce moment, il aurait tellement aimé que Canadien aille chercher les frères Stastny derrière le Rideau de fer. Mais contrairement au Kid de la Grande-Allée qui n’avait pas peur des communistes, le boss de Canadien gérait son salon de quilles. Il est jaloux que Mats Sundin se soit présenté à Québec le sourire fendu jusqu’aux oreilles et qu’il ne veuille pas venir à Montréal. Il est jaloux du fait qu’au moins, avec Nordiques, on n’a pas passé les 13 dernières années à manquer les séries ou à mettre le feu dans la rue quand on y accède par la porte d’en arrière.

Trace de brake. Oui, le Baron est transi de trouille. Il préfère ronronner dans sa division Nord-Est avec ces puissances que sont le Toronto et le Buffalo, avec les chokeux d’Ottawa, plutôt que de voir une équipe fière, vaillante, le fleurdelysé tatoué sur le plexus solaire, qui a offert ses derniers beaux jour au Démon blond, venir le moucher du bout de la 20. Si ça se trouve, le Baron doit faire partie de la clique du Plateau.

Et j’ajouterais : lâcheté. Varger sur quelqu’un qui n’est même plus là pour se défendre, voilà qui est franchement courageux. J’aimerais voir le Baron aller hurler en plein Wachovia Center que le Philadelphie ne devrait pas exister ou que Wachovia n’est pas une maudite bonne compagnie. C’est sûr, dans son délire schizophrène, le Baron se fait accroire que le Philadelphie n’existe pas, comme ça il n’a pas à revivre cet infâme écroulement de Canadien dans le détail l’an passé.

Le hockey, messieurs dames, sortira grand gagnant du retour de Nordiques. Je dis « sortira » parce que ce n’est pas une possibilité mais une certitude. La grande rivalité renaîtra. Les descendants de Peter Stastny et Dale Hunter reviendront marquer des buts en prolongation dans des matchs décisifs au Centre Bell Téléphone pour faire taire les arrogants qui pensent qu’il n’y a que trois couleurs dans la vie. Et la coupe Stanley défilera sur l’autoroute Dufferin, et on obligera le Baron à s’y rendre à pied et à s’excuser. Souhaitons-lui que Canadien ne soit pas mort d’ici là, étouffé par la hargne incendiaire de ses supporters déments et fanatiques.

Non mais ça va faire le niaisage.

23 commentaires

Laisser un commentaire

  • Pourquoi permettre à ce Jean Chose de répliquer aux propos du Baron ? Le Sportnographe est notre seule et unique référence et le Baron entouré de ses serviteurs est le Sportnographe. D’ailleurs, je ne comprends absolument pas comment vous avez-pu laisser un individu aussi mesquin salir sans vergogne le Canadien en le trainant dans la boue. Chose n’a-t-il rien d’autres à faire dans son journal de quartier (ou, du moins, dans son journal qui a le tirage d’un journal de quartier) ?
    Sachez que si vous continuer à tolérer que l’on médise ou que l’on calomnie la Ste-Flanelle, je boycotterai sur le champ votre site et ce, de façon définitive.
    Assez c’est assez ! Il y a quand même des choses auxquelles on ne doit pas toucher !

  • moi qui voulait une réaction de concession 1A… je l’ai eu la réaction… une méchante grosse réaction à part de ça… mais désolée 1A… je suis du côté de Baron et oui, il y a JUSTE Canadien d’intéressant… vous-mêmes… en détestant Canadien… vous les suivez… Canadien est capable de faire en sorte que ceux qui les détestent vont tout de même suivre ce qui se passe avec l’équipe… Canadien est trop fort ! Canadien en 5 !!!

  • Beaucoup trop de mots (kbytes) alloués à un article dont la toile (d’araignée) de fond n’intéresse personne (le nordique avec un petit “n”).
    In le Baron we trust.

  • Cher Jean, la lecture de votre commentaire soulève en moi un doute. Ne seriez-vous tu pas John McCain, Stephen Harpeur ou le fâmeux DanIEL Bigras se dérobant sous une épaisse bacchante Sportnograghique ?

    TK, parole de zouf que je ne vous laisserai pas couper dans la culture sportive sans lever le bouclier qui permettra à Canadien et Baron de sortir gagnant ! Vous pouvez donc zapper sur la ligne des pLamplemousses pour lire ma réplique.

  • Yé faché le messieur. Pour moi y vient du grand village épi ye pas encore remit du départ de badaboom.
    Entk, si son frère Téfanne était aussi convaincu et aussi convaincant que lui, les libéraux gagneraient le vote de demain.

    Pour le Baron je su pas mal d’accord avec la concession, mais pour les Nordiques je pense qu’il ont autant de chances de revenir dans la NHL que son frère de devenir un jour Premier ministre.

    Réal Sr

  • Vraiment du n’importe que ce que Jean chose a à dire.

    Pour le bien du hockey en général et de la ligne nationale en particulier, il est mieux de garder un équilibre avec le totoronto qui agit comme risée de la ligne nationale.

    En y ajoutant nordik, ça ajouterait une risée de plus et on ne saurait plus et qui rire de…

    Pathétique !

  • Détrompez-vous, mon Rod ! Jean chose est un sournois. Hypocritement caché à la fin du quatrième paragraphe de son soi-disant article, chose pousse l’outrecuidance jusqu’à qualifier le but de Alain Côté de « but le plus bon de l’Histoire ». Ça, monsieur, ça s’appelle du négationnisme historique. Et, il y a des pays où ça mérite, au minimum, la prison et les travaux forcés. Malheureusement, ici, on est trop bon pour ce genre d’individu ! Gilles Proulx nous le répétait assez souvent.

  • le nordique il est mort, enterré et bien comme ça. Une ville qui vote conservateur, pro guerre, pro armes et contre le choix à l’avortement mérite pas une équipe de hockey. Laissons-les s’amuser avec les frères Roy et le rouge et or. C’est pas mal suffisant pour une ville minable de même.

  • Décroche Jean, est-ce que les petits bullys de la coure d’école te persécutent encore le soir avant de t’endormir ? Réjean Bélisle te pince-t’il encore les oreilles dans tes cauchemars ? Va-t’il vraiment falloir que l’on meurt tous pour que nos enfants – qui n’ont jamais connu cette insulte, autant au fleur de lysé, qu’à la patinoire du forum – pour que finalement nos enfants, diasais-je, soient libérée de cette malédiction qui ont suivi les innocents depuis la fin des années 70 ? Le colorado en a pris le fardeau… je sais que c’est difficile d’accepter le bonheur après autant d’année à se faire humilier, mais il va falloir le faire, les Nordiques sont morts ? Vive les Nordiques.

  • Wow ! Tu cognes fort dude ! Mais j’suis pas mal daccord avec toi ! Les clubs professionnels, c’est pour les villes. Pas pour les villages ! Y’a ben Ottawa mais bon…

  • Jean Dion

    pourquoi sur ta photo tu n’as pas ton manteau bleu des Nordiques ?

    en passant le village a voté du bon bord encore une fois et monsieur Harpeur nous donnera le foin nécessaire pour un nouveau colisée

    C’est pas le tollé à Duceppe qui nous aurait donné ça ! Lui qui vit à crédit dans son taudit de 3 et demi

  • Calmez vous un peu ! Vous pouvez chier sur les Nordiques autant que vous voulez…chus d’accord avec ça, un club de golf de première lignes ! Mais mettons les choses au clair gang de frustré de Mtl, traité Québec de Village… sortez de votre nuages ! Je suis originaire de la rive-sud de Mtl et je vit maintenant à Québec pis laissez moi vous dire que Quebec est crissement plus propre que Mtl et plus agréable à vivre. À Mtl c’est juste des sauvages sur les routes, en ville et surtout même sur les forums de sport ! Au lieu de parler de sport vous vous crosser à détruire Quebec ??? Ta rien d’autre à faire avec ta graine ?

  • J’ai beaucoup de difficulté à comprendre la présence ici de commentaires favorables à cette réplique à la fois diffamatoire, mesquine et revancharde de Jean chose. Ou bien, ceux-ci proviennent de chose lui-même sournoisement caché derrière divers pseudonymes (ce qui n’aurait rien de surprenant). Ou bien, il s’agit des conséquences du syndrome de Stockholm qui, on se rappellera, fait en sorte que des victimes finissent par éprouver de la sympathie pour leur bourreau. Quoiqu’il en soit, ce site doit être purifié. Qu’on efface donc à tout jamais cet article et tous les commentaires y étant favorables. Pour ce qui est de chose, une seule solution : le bannissement à vie. Que le Baron et ses serviteurs mettent leurs culottes !

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.