Le Sportnographe
Patrick Roy : c’était il y a 13 ans et deux jours
Accueil » Chapeau Richard ! » Patrick Roy : c’était il y a 13 ans et deux jours

Patrick Roy : c’était il y a 13 ans et deux jours

Vous le savez, nous au Sportnographe, on commence trop souvent nos textes par “vous le savez”. Mais vous savez aussi que nous sommes des passionnés de l’histoire, des controverses, et de l’histoire des controverses. Dès qu’on a l’occasion de faire une blague sur le Propécia, sur Shane “Capitaine Canada” Doan, ou sûr le scandale des commandites, on y va, enweille donc.

C’est pourquoi nous aimerions aujourd’hui souligner le 13e anniversaire du scandale de Patrick E. Roy qui lève ses bras au ciel contre le Détroit avant de se faire échanger contre Andreï Kovalenko. Bon, ça fait en fait 13 ans et deux jours, mais Canadien s’est bien trompé de deux ans pour son centenaire, alors ne commencez pas à faire du trouble.

Il s’agit d’un moment charnier (eh oui) dans l’histoire de la Flanalette puisque c’est à partir de cette année 1995 que l’équipe s’est enfoncée dans un marasme de plusieurs années, que Martin Rucinsky est devenu un joueur de premier plan, et que le rêve d’indépendance du Québec a mangé une claque. Tout ça est lié.

Mais surtout, c’est à partir de ce moment que les fils Roy commencèrent leur long apprentissage de la vie de hockeyeur controversé, avec tout ce que cela implique en termes de bureaux détruits, d’agents de police qui débarquent à la maison, et d’excuses publiques. Juste pour ça, il est important de souligner cette date importante du 13e anniversaire + deux jours du spin initial de la spirale de la violence.

6 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, qui résume
    Ce sont les gauchistes woke qui sont racistes.
  • Bêtisier « Il faut se tenir debout quand on fait pipi » du 21 février 2021
  • Jeff Fillion, à boutte
    – Faut faire attention à ce qu’on dit, parce qu’on passe quasiment pour des complotistes, pis une gang de malades dans tête parce qu’on défend des principes qu’on pensait que tout le monde tenait à coeur. Pis on est là, on est obligés de se retenir parce que le gouvernement veut nous faire fermer, ils […]
  • Jeff Fillion, à propos de ceux qui ont peur de la COVID
    Y’a une gang de gars entre autres qui pissent assis pas à peu près au Québec. Y’ont peur, y’ont peur. Allez coller votre mère, allez coller votre blonde, ça va bien aller là. Tsé, aujourd’hui, on va se le dire franchement, les boys là, avec tout ce qu’on a, ce qu’on savait pas au mois […]
  • Léo-Paul Lauzon, après avoir été congédié par Québecor
    Y’a ces chroniqueurs, ces animateurs vedette que tu dois pas critiquer. Et deuxièmement aussi, bon, j’ai été écrire un texte sur Régis Labeaume. Naturellement, y’a pas passé là, […] c’est un grand ami de la famille Québécor. J’en ai écrit un autre aussi sur un milliardaire, un homme d’affaire très important au Québec, qui a […]

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.