Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » Passer à côté de Patrick Lebeau

Passer à côté de Patrick Lebeau

Qu’on ne vous prenne pas à raconter qu’il ne se passe rien pendant la saison morte. Tiens, justement, voilà-tu-pas que Patrick Lebeau refait surface après avoir brûlé la ligue avec ses Lions de Francfort. Lebeau a mystérieusement réussi à se faire inviter au camp du Philadelphie où il pourra aller demander à Daniel Brière le pourquoi de sa présence là-bas.

Il n’est pas impossible que les responsables du Philadelphie se soient laissé berner par les statistiques montréalaises du Beau qui a cumulé deux points en deux matchs, soit une moyenne (calculée par les machines superpuissantes du Sportnographe) d’un point par match. Si nous avions une machine plus puissante, nous pourrions extrapoler sur 80 matchs.

Ou peut-être que le Philadelphie a vu quelque chose que Canadien, Panthère et Pingouin n’ont pas vu en lui laissant respectivement deux, quatre et huit matchs pour se faire valoir. Peut-être aussi que le DG des Flyers a tenu compte des résultats européens de Lebeau, confondant Francfort avec Phoenix. Mais enfin, probablement qu’on l’a simplement confondu avec son frère Stéphan.

En tous les cas, Robert Gainey ne semble pas s’être intéressé à Patrick Lebeau, et ici, dans la salle de rédaction du Sportnographe, ça nous rend malheureux. Ça aurait complètement changé notre perspective pour couvrir le camp d’entraînement. Robert, Robert, paraît que les Hornets de Cambridge seraient prêts à laisser Gilbert Dionne aller…

2 commentaires

Laisser un commentaire

  • Votre site fait franchement pitié. De plus, vous trouvez le moyen de ridiculiser le rêve de chaque joueur qui aspire se retrouver dans la LNH. Vraiment désolant de votre part !

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Dominic Maurais, qui s’inquiète des agresseurs chinois
    Le metoo contre Rozon là, ça c’est arghlll Rozon, on va le poursuivre, c’est correct. Regarde, il paiera le prix pis y’a des poursuites, c’est parfait, moi je suis pour ça la dénonciation. C’est juste qu’un moment donné, on peut tu donner de l’importance au metoo international aussi? Contre les dictateurs pis contre les régimes […]
  • Doc Mailloux, à propos de manifestants dans une porcherie
    Si vous êtes envahis comme ce fut le cas dans une porcherie où une gang de mangeux de graines fanatique s’est introduit, vous arrivez avec le .12 pis vous dites dehors. Vous pouvez poivrer un peu de .12 dans les deux phares de l’automobile, ou bien vous pouvez poivrer si quelqu’un est menaçant, lui poivrer […]
  • Doc Mailloux, à propos des manifestants véganes
    Dans certaines circonstances, vous avez le droit de procéder à une arrestation citoyenne. Je recommande aux restaurants de Montréal de se prémunir de tie-wrap. […] C’est bien de valeur, avec ce que tu viens de faire, t’es en arrestation. On a appelé les polices, les polices vont s’occuper de toi. En attendant, on va te […]
  • Bernard Drainville, à propos d’une petite pluie
    À l’Est du pays, à Terre-Neuve, on attend, euh attendez un peu que je trouve ça, 250 millilitres de pluie sur Terre-Neuve!
  • Éric Duhaime, inquiet de la montréalisation des Nordiques
    – Comment ça se fait? Y’a personne à Québec qui est capable de s’occuper du dossier des Nordiques? L’équipe de la CAQ est trop faible à Québec? – Ça démontre une montréalisation à outrance. – Tabarnouche, un ministre de Montréal qui s’occupe du dossier des Nordiques.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.