Le Sportnographe
9941396

Pareillement grandes dents

Photo : AP

Dans le monde merveilleux du entertainment sportif en 2010, il s’en est passé des affaires. Et là, on parle de Canadien bien évidemment.

Remémorons -nous quelques faits :

Premièrement, l’année commence avec un nouveau directeur général qui parle français mais qui reste aux States. Ça part mal pour le fait français dans le vestiaire. Mais on va laisser la chance au coureur.

Deuxièmement, Canadien est soudainement devenu bon. Particulièrement en ce qui concerne le printemps, alors qu’il s’est permis de clancher le Washington et le Pittsburgh en moins de temps qu’il ne le faut pour dire Alex Auld. Ça nous a fait oublier tous les autres problèmes chez Canadien.

Troisièmement, Canadien a échangé le seul joueur de concession des 52 dernières années, Jaroslav Halak, au Saint-Louis, pour un gars qui va certainement être bon un jour. Mais pas chez nous. Ça nous a permis de faire oublier les autres problèmes chez Canadien.

Quatrièmement, c’était l’été et pendant l’été, il se passe rien.

Cinquièmement, les Alouettes ont gagné la Coupe Stanley du Football Canadien. Capoté. Mais c’est pas Canadien.

Sixièmement, Canadien a continué d’être bon en début de saison. Tout aussi capoté. Tellement qu’on en a oublié les problèmes chez Canadien.

Septièmement, Scott Gomez a déjoué tout le monde en zone neutre et a perdu la rondelle en se rendant vers le gardien adverse. On s’est rappelé tranquillement des problèmes chez Canadien. Dont le salaire de Gomez.

Huitièmement, suite à plusieurs entrées de zone ratées de Gomez, Canadien a été moins bon. Ça c’est moins capoté. On s’en attendait. Et ça nous a rappelé à la mémoire que Carey Price, c’t’un feu de paille.

Finalement, Canadien a échangé Maxim Lapierre le 31 décembre. Et soudainement, on s’est souvenu du vrai problème chez Canadien. L’absence de francophones.

En conclusion, il est clair que Canadien, c’est un cercle qui tourne.

Merci.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories