Le Sportnographe

Objectif : casser des jambes

Photo : THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

S’il y a quelque chose de constant dans les séries minatoires cette année, c’est que les coups violents ne sont pas punis par des suspensions (et accessoirement que Gomez n’est pas meilleur qu’avant). En effet, malgré que les coups cochons pleuvent comme de l’eau de roche, le commissaire Campbell s’en tient à se pogner le beignet.

C’est pourquoi nous au Sportnographe, qui sommes pourtant pacifistes de nature, croyons que Canadien doit prendre acte de cette réalité et commencer à varger dans le tas. Canadien passe avant notre objectif de faire la paix dans le monde, et nous avons ici un plan infaillible.

Les plus jambons de Canadien, comme Ryan White, Jeff Halpern, Paul Mara, Brent Sopel et Scott Gomez doivent absolument s’en aller hacher les chevilles des Chara, Bergeron, Thomas, Lucic et particulièrement Michael Ryder même s’il n’est pas si bon que ça. On ne peut se permettre de le laisser compter le but qui éliminerait Canadien.

Oui, peut-être que les agresseurs seront éjectés du match. Mais s’ils font bien leur boulot, les gros canons du Boston seront blessés pour le reste de la série, ce qui permettra à Canadien de l’emporter facilement. Et puisqu’ils ne seront pas suspendus, Ryan White et les autres jambons seront de retour pour la prochaine série, fin prêts pour employer le même stratagème… jusqu’à la Coupe !

9 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.