Le Sportnographe

Nathan Beaulieu n’est pas si bon que ça

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes
Messieurs dames, on nous a berné. On nous avait dit que Nathan Beaulieu était le nec plus ultra en matière de surdoué du hockey. On s’était insurgé à l’éventualité de son renvoi dans les mineures. On parlait de retirer son chandail.

Qui ça “on” ? Eux. Les experts. Après un match hors-concours.

Or voilà que le pauvre “Néthonne” a fait plusieurs erreurs coûteuses lors des derniers matchs, laissant craindre le pire, soit la possibilité qu’il ne soit qu’un feu de paille.

Est-ce que Beaulieu ne serait finalement pas le nouveau Raymond Bourque, mais le nouveau Raymond Poitras, un gars qu’on sait même pas s’il a déjà existé ?

Toute cette aventure abracadabrante nous permet de réaliser qu’il peut être risqué de sauter trop rapidement aux conclusions. Une erreur qu’on ne fera plus jamais. Surtout pas avec Nathan Beaulieu qui nous a démontré en trois matchs présaison qu’il n’était juste pas très bon.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Richard Martineau, qui a pensé à ça sur la bolle
    – Tu peux pas jouer du tambour africain, parce que c’est de l’appropriation, tu peux pas porter un kimono japonais, mais tu peux dire que t’es une femme. Ça y’a pas de problème […]. – Si t’avais à choisir d’être une femme, laquelle serais-tu? – […] Une italienne. – Une italienne? Longs cheveux noirs? – […]
  • Éric Duhaime, qui a la preuve que les immigrants s’intègrent au Québec
    C’est pas vrai qu’ils s’intègrent pas aux valeurs québécoise, c’est eux autres qui remplissent nos églises qui se sont vidées, faut jamais oublier ça!
  • Gabriel Nadeau-Dubois, qui gratte
    On est dans le sprint final, donc on gratte les dernières énergies dans le fond du tiroir à énergie.
  • Jean Boulay, presque élogieux envers François Legault
    J’ai eu un entretien avec François hier matin, on s’est expliqué, pis moi je fais parti de son équipe, je demeure toujours convaincu que c’est le meilleur chef d’État qu’on a eu dans les quatre dernières années.
  • Mathieu Bock-Côté, énervé à propos de Giorgia Meloni
    – Je serais curieux d’avoir tous ces chroniqueurs improvisés qui soudainement situent l’Italie sur une carte. Pour eux c’est une destination vacances, maintenant ils savent que c’est un pays politique. Je serais curieux de les entendre me définir ce qu’ils entendent par post-fascisme, je serais prêt à parier beaucoup qu’ils n’en savent rien. – Vous […]

Catégories