Le Sportnographe
sportnographe
Accueil » Chapeau Richard ! » “Mon cuissard est mon meilleur ami” – Réal Munger

“Mon cuissard est mon meilleur ami” – Réal Munger

Réal Munger. Passion. iPhone. N’y voyez pas que du feu, chers vous. Oh que non. Mungie ne se laisse pas résumer si facilement. En fait, vous oubliez le cuissard. Et c’est de ça dont j’ai envie de vous parler de pendant que Canadien passe du temps en famille jusqu’à samedi.

Oui, du cuissard de Réal, l’affaire qu’il porte toujours pendant pod’casque. Vous savez, certains trouvent que cela lui va comme un gant. Or, Piquette et moi faisons partie de ceux qui trouvent ça laid en pas pour rire. Bon, devant sa face, nous lui disons plutôt : “Hey, Réal, vous avez mis votre cuissard aujourd’hui”. Ou encore : “Vous venez de renverser votre bière dessus votre cuissard, Réal, et la broue y perle comme s’un hood de char.” Piquette et moi sommes polis.

Évidemment, tous les goûts sont dans la nature, direz-vous. Je vous répondrai toutefois que celui concernant la beauté du cuissard, ben je l’ai jamais trouvé. Ni dedans le bois, encore moins sur la plage. Mais je me dis qu’il existe puisque Mungie trouve ça beau, lui, un cuissard.

Passionné de n’importe quoi

En fait, cela dépasse notre capacité à comprendre Mungie. Encore une fois, il est sans doute question de passion, pensez-vous. Mais sacrafasse, passionné de quoi, dans ce cas-ci ? De lycra ? De polyester ? De polyamide ? D’élasthanne ? Vous lui demanderez, mais chachez que les cuissards sont faits de ces affaires là.

Nous, on se tient loin de ça. Je veux dire, le reste des experts de LA référence, on n’aime pas ça et on préfère de loin les moustaches drues mal coupées aux cuissards qui tombent bien et qui s’agencent aux iPhones. Question d’expertise, j’imagine. Voilà qui est dit.

Cet article se voulait un intermède comme on en voyait dans le temps jadis du passé à la télé avant que celle-ci soit surcommanditée. N’empêche, on vous aime pareil, Réal. Mais pas vos cuissards.

Bon, samedi c’est encore loin. Demain, je vous parlerai peut-être de Madame Piquette.

10 commentaires

Laisser un commentaire

  • les petits aussi !

    le probleme de Munger ce ne sont pas les cuissards mais plutot le fait qu’il ’’ride’’ sans selle

    c’est inquiétant, ma parole !

  • Vous avez omis de parler de ses jambes rasées. Ou peut-être n’avez vous juste pas remarqué ?

    Non, il n’est pas imberbe naturellement.

  • Junior est fier dans ses allures avec le tricot de l’UQAC sur son corps. Y en a même qui dise qui ressemble à un gars de becycle.
    Y en a d’autres qui laisse galopper la rumeur que le CH pourrait demander au Capitaine de la flanelle de suivre son français à l’école de les langues de cette grande Université

  • Hey c’est l’fun ça, chu justement allé faire un tour à l’UQAC lundi ! Oui oui, un road trip de 2 jours à Chicoutimi, juste pour voir le coin. J’en ai profité pour suivre Canadien avec les Habitants de la région dans la Prison des Sports locale. Pouvait pas manquer ça.

  • Me fait un peu penser à mes vieilles combines de flanellette rose que je porte à la chasse à l’affût lorsque je traque, par temps frais, la gélinotte huppée à queue rousse des savanes (communément appelée le glou-glou commun par Martin Lemay). Sont lettes, y piquent pi y pusent. Mais, maudit, qu’on est ben dedans ! Munger ! Ton cuissard, mes combines, un même combat !

S’abonner à l’infolettre

Recevez chaque semaine les nouvelles citations par courriel!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Alexandra Lavoie, à propos de Maxime Bernier et de Rebel News
    Y’a été diabolisé dans les médias mainstream. Mais quand les gens voient ça de l’extérieur, ils disent: mais pourquoi? Y’a sûrement une raison. La raison c’est qu’il dérange, pis quand ça dérange, ben c’est parce qu’il y a quelque chose qui est caché en arrière. Comme Rebel dérange. C’est parce qu’on amène peut-être une certaine […]
  • François Legault, comptable créatif
    Y’a un mois, exactement un mois, on avait 55 hospitalisations. Aujourd’hui, on en a 171. Donc cinq fois plus.
  • Gilles Proulx, qui tend la main
    Il parle de réconciliation, pourquoi est-ce qu’il parle pas des têtes carrées du Canada anglais et des animateurs des réseaux qui ont étudié les questions pour créer une provocation auprès du Québec et nous traiter de racistes. On parle de réconciliation, commençons donc par se réconcilier avec les blokes.
  • Jeff Fillion, à propos des jeunes qui ne savent pas faire fonctionner une tondeuse
    – L’évolution des sociétés, c’est une montagne. C’est comme un graphique de COVID. Ça monte, ça monte, ça monte, ça l’atteint un sommet, ça se met à descendre. Et ça finit comme les Romains. On finira pas nous autres à se pogner le sac comme ils ont fait, pis à prendre du vin à dix […]
  • Valérie Leboeuf, pas éveillée
    Le ton a monté à l’Assemblée nationale aujourd’hui alors que François Legault a reproché à Gabriel Nadeau-Dubois d’être un wok pour qui les valeurs québécoises n’ont pas d’importance.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.