Le Sportnographe
Mike Ribeiro, chef de gang
Accueil » Chapeau Richard ! » Mike Ribeiro, chef de gang

Mike Ribeiro, chef de gang

Il fut une époque où tout souriait au Sportnographe. D’accord, seules 36 personnes visitaient le site quotidiennement, et le Baron n’avait aucun ami Facebook, mais nous sortions d’un creux historique causé par le lock-out dans la Ligne Nationale, et pouvions compter sur les trois amigos pour faire nos choux gras et notre jambon à l’ananas.

Puis un jour, Pierre Dagenais se chicana avec le p’tit Jésus et perdit son poste de spécialiste de la fusillade. Peu après, José Théodore tombait dans ses marches parce qu’il n’avait pas mis de garnottes sur le dos d’icelles, et alla se fourrer le nez dans “l’enfer du mal” (ainsi qu’à d’autres endroits moins fréquentables). Puis le dernier amigo, Michel Mike Ribeiro était échangé contre un Jambon catégorie ’A’ parce qu’on n’aimait plus ou moins sa façon de porter la calotte et le chandail dans les culottes.

Un peu plus d’un an après les faits, le Sportnographe n’a pas tenté une seconde d’aller tâter le pouls du Ribeiro à Dallas. Disons que nous essayons de ne pas tomber dans la nostalgie ou dans la drogue. Néanmoins, notre recherchiste a dégoté quelques informations dans une obscure publication montréalaise, à propos des regrets de Michou :

“C’est sûr qu’on dérangeait, Théo, Dagenais et moi. On avait notre clique. Mais les Russes avaient leur clique, les Tchèques aussi. Il y avait Souray et Rivet…Le Canadien, c’est ça. C’est des cliques.”

Ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est que d’abord, le nombre minimum pour composer une clique est de deux personnes, et qu’ensuite, toutes les cliques de Canadien ont été échangées. De toute façon, pour être plus juste et en accord avec notre société individualiste, il faudrait dire “Canadien, c’est des Messies”. Parce que oui, il peut y avoir deux Messies, pourvu qu’ils portent un masque avec des dessins laids dessus. Canadien est en train de perdre son sens de la communauté.

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • C’est clair qu’avec un Captaine Finlandais qui se force même pas pour apprendre 5 mots de Francais, le club de hockey CANADIEN a vraiment perdu le sens de la communauté. Pis tant que la “communauté” sera prête à payer 10$ pour une bière flat, c’est pas sur le point de changer…

    Quant à Ribeiro, y parlait ben trop ben français lui ! Ca vaut pas plus qu’un jambon, hein mon Bob !?

    Nos Canadiens : En Route Vers la Coupe !

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • Maxime Bernier, qui se sent manipulé
    Les politiciens et médias alarmistes se concentrent uniquement sur le nombre de cas d’infection #COVID19 pour justifier les confinements et ignorent les décès. Même technique de manipulation des esprits qu’ils utilisent depuis des années avec l’alarmisme climatique. L’article Maxime Bernier, qui se sent manipulé est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Éric Duhaime, flatté d’être pris en considération pour la chefferie du Parti conservateur du Québec
    – Tsé, j’t’un être humain, pis je peux pas être insensible à ça, pis y’a des gens qui m’envoient des messages très touchants, pis je veux remercier tout le monde pis j’ai vu la page à matin, je sais que Fred Têtu est allé dans le show de Dominic Maurais. J’étais en train de faire […]
  • Christian Latreille, à propos du débat Trump-Biden
    Donald Trump et Joe Biden qui vont s’affronter encore pour un dernier débat jeudi à Nashville au Tennessee, et selon les règles établies, ça risque d’être un peu plus, facile à écouter, un peu moins cacaphonique. L’article Christian Latreille, à propos du débat Trump-Biden est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Jeff Fillion, qui propose des solutions
    – Ce qu’on a besoin présentement, c’est d’un premier ministre pis qui essaie de désamorcer la peur. Faut que la switch à passe de ce côté-là pour la CAQ. – Ouais, mais faut fermer les médias de Québécor. Si c’est ça, faut tu fermes les médias de Québécor. Faut que tu envoies en vacances sur […]
  • Michel Morin, visionnaire
    Je suis aussi contre le confinement, c’est moi qui ai mis de l’avant sur les réseaux sociaux le modèle de la Suède, de non-confinement. L’article Michel Morin, visionnaire est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.