Le Sportnographe
Mike Ribeiro apprend à patiner
Accueil » Chapeau Richard ! » Mike Ribeiro apprend à patiner

Mike Ribeiro apprend à patiner

Sans doute mû par la chienne de ne pas être capable de suivre Sergei Samsonov au cours de la prochaine saison, Michel Mike Ribeiro aurait cet été suivi un cours de rattrapage en patinage de vitesse, rapporte un grand quotidien dont la section Sports est presque aussi bien informée que les journalistes d’enquête du Sportnographe.

Après avoir suivi quatre séances de bande à bande et avoir fait les cercles (comme on dit), motivé par les encouragements de l’entraîneuse Julie Robitaille et sans doute par le désir de redonner à Canadien sa fierté d’antan, Ribeiro serait un homme transformé. On espère qu’elle lui a rappelé de mettre son gilet dans ses culottes.

Mais le joueur de centre ne l’a pas eu facile. Pour qu’ait lieu ces quatre séances (on tient à vous le rappeler, “quatre” séances), le démuni porte-couleurs de la flanalette (et aussi de t-shirts roses) a presque dû se résoudre à enfourcher son vélo stationnaire à destination de Trois-Rivières où se trouve le quartier général de Mme Robitaille. Comme plusieurs le savent, ce type de véhicule a décimé cet été la brigade défensive de Canadien et il est en conséquence de plus en plus risqué pour les joueurs de l’utiliser.

Heureusement, la trifluvienne a accepté de se déplacer : “finalement, on a fait un compromis et j’ai suivi des cours avec elle à Repentigny”, explique Michel Ribeiro. Comme le dit Julie Robitaille, “c’est sûr qu’une réputation le précédait”, et on imagine que la rouspétance de Ribeiro à se pointer dans le coin de Trois-Rivières n’a pas aidé sa cause. Néanmoins, Robitaille comme Ribeiro affirment que les progrès de ce dernier sont notables et qu’il devrait arriver à suivre ses coéquipiers.

On apprend par la même occasion que le joueur de centre aurait été offert cet hiver, en compagnie de Pierre Dagenais (évidemment) et José Théodore au Chicago, en retour de Nikolai Khabibulin et Adrian Aucoin. Cette extradition de trois Québécois d’un coup a toutefois été annulée en raison d’une blessure à la cheville subie par Aucoin. Retrospectivement, maintenant que l’on sait le coup de patin de Ribeiro amélioré, on ne peut que se réjouir de cette blessure.

25 commentaires

Laisser un commentaire

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi – Tome 2!

Achetez le recueil de citations sportives Dans mon livre à moi!

Achetez le recueil de citations politique Le club des mal cités!

RSS Le club des mal cités

  • André Arthur, qui a une explication
    Vous placez quelques dames au sommet d’une organisation, vous prenez un peu de recul, et vous regardez la foire poigner. L’article André Arthur, qui a une explication est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda
    Le Dr Arruda, j’ai envie de lui dire des fois : Si ce n’est pas votre décision, clignez des yeux trois fois, je veux dire, envoyez-nous un signal de détresse. L’article Pascal Bérué, qui interpelle Horacio Arruda est apparu en premier sur Le club des mal cités.
  • Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette
    J’ai l’impression que parfois, à travers ses interventions, c’est un petit peu un message de détresse qu’il nous envoie. J’ai envie de lui dire, si vous êtes en danger comme nationaliste à la CAQ, clignez des yeux deux fois. On va venir à votre secours! L’article Pascal Bérubé, qui interpelle Simon Jolin-Barrette est apparu en […]
  • Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec
    Dans mes prédictions actuellement, j’ai une bonne moyenne je pense. Je fais de bonnes prédictions. Dix, dix élus du nouveau parti de Éric Duhaime, en fait le Parti conservateur. Je pense que dix élus, ce serait peut-être le minimum.  L’article Jeff Fillion, qui ose une prédiction à propos du Parti conservateur du Québec est apparu […]
  • Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique
    Je considère qu’il est de notre devoir de faire l’impossible pour sortir de l’extrémisme sanitaire dans lequel la Coalition avenir Québec de François Legault nous enfonce depuis maintenant presque neuf mois. L’article Éric Duhaime, qui explique sa principale motivation pour se lancer en politique est apparu en premier sur Le club des mal cités.

Catégories

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.