Le Sportnographe

Michel Therrien doit faire quelque chose

Therrien_veston

Perdre, c’est une chose. Se faire humilier par le Toronto, c’en est une autre. Ce matin, tout le monde se sent un peu lendemain de brosse, même ceux qui ne boivent. Une ville amochée comme Montréal ne peut accepter ça et Michel Therrien doit faire quelque chose.

Évidemment, ce dernier ne peut pas se congédier lui-même et on doute qu’il soit prêt à démissionner. Surtout que l’Antichambre l’a déjà remplacé par Patrick Roy. Il ne peut pas non plus bencher Ryan White puisque Ryan White est déjà benché. Quant à l’idée de changer de gardien pour crinquer les troupes, il faut oublier ça. Boudaille est aussi pas bon que Price par les temps qui courent.

Il y a bien d’autres solutions innovantes pour redonner à Canadien son lustre d’antan (celui d’il y a trois matchs). Par exemple, Therrien pourrait demander à David Desharnais de recommencer à être bon, ou rappeler à Markov qu’il était candidat au trophée Norris (il y a de cela trois matchs).

Mais pour nous, la meilleure solution serait de changer de veston. Certains on fait remarquer que Therrien était de mieux en mieux vêtu, ce qui est une très mauvaise chose. Un entraîneur de Canadien se doit d’être habillé comme la chienne à Jacques ou, au moins, de faire preuve d’un mauvais goût flagrant. Canadien n’a jamais été aussi bon que lorsque Carbo portait sa cravate laide et chanceuse. On suggère à Michel Therrien de retourner sa veste (au magasin) et de ressortir son veston jaune. Voilà qui devrait aider son équipe… ou au moins déconcentrer l’adversaire.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Luc Ferrandez, transitoire
    – On va recevoir Frédéric Lenoir qui est philosophe et sociologue qui va venir nous parler du désir en studio. Et en parlant de Lenoir, je suis avec Meeker Guerrier! – Luc. T’es vraiment allé là?– Bon il faut mettre en contexte les gens quand même. On s’entend particulièrement bien, on s’aime, et il y […]
  • Jean-François Roberge, résilié
    Je suis pas défaitiste. Je suis en action. Donc pour moi c’est la posture à avoir. Je suis pas résilié à la défaite du français, au contraire je suis mobilisé à changer les choses.
  • Bernard Drainville, à propos de Jonatan Julien
    – Est-ce que le conseil du Trésor va vous donner beaucoup plus d’argent pour accélérer les rénovations et les constructions d’écoles? – C’est une excellente question. Je suis en discussion, comme les autres ministres. – Votre patron, dit-on, ne regarde pas à la dépense, c’est notre priorité. – J’vais m’appuyer là-dessus pour aller plaider auprès […]
  • Jean-François Lisée, à propos des migrants du chemin Roxham
    Nous on va le faire. C’est-à-dire que le Québec a tout à fait la capacité puisqu’il accueille ces gens-là, de dire ok, dans les 24 heures, on fait un tri. On garde tous les francophones, on garde ceux qui ont de la famille immédiate au Québec et les autres, on les met dans un bel […]
  • Jonatan Julien, à propos de l’idée de construire un TGV entre Québec et Toronto
    C’est très intéressant. Naturellement, il y a des enjeux techniques par rapport à la faisabilité et il y a aussi des enjeux de coûts. Mais c’est certain que si par magie, on pouvait le faire, je trouverais ça très intéressant.

Catégories