Le Sportnographe

Michael Ryder : le retour de l’enfant prodigue

arton3310

Il a fait les beaux jours du Sportnographe grâce à son flegme légendaire et ses cheveux de feu. Le voici de retour : Michael Ryder, l’enfant prodige de Terre-Neuve. Canadien en a fait l’acquisition en compagnie d’un choix de troisième ronde qui deviendra sans doute une supervedette de troisième trio dans un avenir semi-rapproché, contre Erik Cole, un joueur complètement, mais complètement fini. Kaput même.

Le brillantissime Marc Bergevin, un des grands génies de ce siècle (si l’on se fie aux experts sportifs), a donc mis la main sur Ryder pour une bouchée de pain avec aucune obligation de sa part puisque ce dernier deviendra agent libre à la fin de la saison.

D’accord, le Ryder dont on se souvient avait quelques lacunes : il aimait lancer des avions en papier lorsque benché dans les gradins, il avait une petite tendance à fumer de la marijuana à des fins non médicales (de sources pas très sûres) et il était roux (on soupçonne que ce soit encore le cas).

Mais Ryder avait une qualité très prisée dans la Ligne Nationale : il n’avait pas son pareil pour marquer des buts-rebuts. Pas pour rien qu’on le surnommait “Le vidangeur de Bonavista“. Espérons qu’il n’a rien perdu de sa touche magique qui contribuera sans doute à cette équipe magique. Et si ce n’est pas le cas, Bergevin pourra justement l’envoyer à la dompe dans 29 matchs…

4 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.