Le Sportnographe

Michael Ryder : le retour de l’enfant prodigue

arton3310

Il a fait les beaux jours du Sportnographe grâce à son flegme légendaire et ses cheveux de feu. Le voici de retour : Michael Ryder, l’enfant prodige de Terre-Neuve. Canadien en a fait l’acquisition en compagnie d’un choix de troisième ronde qui deviendra sans doute une supervedette de troisième trio dans un avenir semi-rapproché, contre Erik Cole, un joueur complètement, mais complètement fini. Kaput même.

Le brillantissime Marc Bergevin, un des grands génies de ce siècle (si l’on se fie aux experts sportifs), a donc mis la main sur Ryder pour une bouchée de pain avec aucune obligation de sa part puisque ce dernier deviendra agent libre à la fin de la saison.

D’accord, le Ryder dont on se souvient avait quelques lacunes : il aimait lancer des avions en papier lorsque benché dans les gradins, il avait une petite tendance à fumer de la marijuana à des fins non médicales (de sources pas très sûres) et il était roux (on soupçonne que ce soit encore le cas).

Mais Ryder avait une qualité très prisée dans la Ligne Nationale : il n’avait pas son pareil pour marquer des buts-rebuts. Pas pour rien qu’on le surnommait “Le vidangeur de Bonavista“. Espérons qu’il n’a rien perdu de sa touche magique qui contribuera sans doute à cette équipe magique. Et si ce n’est pas le cas, Bergevin pourra justement l’envoyer à la dompe dans 29 matchs…

4 commentaires

Laisser un commentaire

Infolettre

Flux Le club des mal cités

  • Jean-François Gosselin, à propos des femmes en politique
    Quand moi j’approche quelqu’un, je veux pas me faire dire non, donc j’y vais tranquillement. […] Pis aussi, quand on convoite, je te dirais c’est encore plus vrai lorsque c’est des candidates parce que de nature, les femmes sont peut-être moins attirées par la politique. Pis pour moi ç’a toujours été important aussi d’avoir des […]
  • Luc Ferrandez, insulté
    Ça m’insulte de voir du monde mettre leur manteau d’hiver en été. Christ, achetez vous des manteaux d’été !
  • François Legault, à propos d’un meurtrier tué par la police
    Je suis content qu’on soit débarrassé de cet individu-là. Il faut voir aussi ce qui est arrivé. Étant donné que c’est quelqu’un qui était déjà ciblé, pourquoi a-t-il été relâché?
  • Jérôme Blanchet-Gravel, dur-à-cuire
    Dernier grand débat de société: si vous vous sentez intimidé par une caissière de 16 ans au Ashton qui vous propose de lui laisser 20% de #pourboire sur une machine, c’est que vous n’avez jamais fréquenté de quartiers où on peut vous braquer pour 20$ avec une arme.
  • Éric Duhaime, rassembleur
    Quand j’entends des gens nous traiter d’égoïstes, ou d’édentés ou de complotistes parce qu’on veut offrir un avenir meilleur au Québec, ben je leur dit d’aller se faire foutre parce qu’ils ont rien compris.

Catégories