Le Sportnographe

Metropolit, le gros centre tant attendu

Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes
Photo : THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

Canadien a enfin trouvé son gros joueur de centre en Glen Metropolit. Il vole littéralement (bon, pas littéralement) sur la patinoire, il amasse les points comme de l’eau de roche, et joue blessé et grippé comme si de rien n’était. Il est même le nouveau pilier, en remplacement de Markov, que “quand y’est là, Canadien gagne”.

Si la tendance se maintient, et on voit mal comment elle ne pourrait pas se maintenir, Metropolit et sa moyenne de 1,2 point par match, aura une saison de 90 points. C’est pas peu dire pour un gars qui a obtenu 33 points lors de sa meilleure saison en carrière.

Si on n’avait pas peur qu’il se coupe un bout de filet mignon, on pourrait dire que Metropolit est le Robert Lang de la saison 2009-2010.

*INFOPUB*
J’aimerais vous parler ici des bas en kevlar de mon ami Richard Poitras qui travaille pour Louis Garneau. C’est pas de la pub, je vous dis ça de même en passant. Avec les bas en kevlar de mon ami Richard Poitras de chez Louis Garneau, Metropolit les aura, ses 90 points.
*INFOPUB*

Metropolit est le gros centre tant attendu. Il faut lui donner le plus de temps de glace possible et le vacciner contre la grippe du cochon le plus rapidement possible.

7 commentaires

Laisser un commentaire

Archives

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.